Les cahiers de Serge Bonnery

L’aviateur (projet)

Derniers textes publiés :

  • L’aviateur # 4 , dans L’aviateur (projet), le 20 décembre 2014

    La terre, c’était la voie normale...

    [Fragment sur le thème du départ - La scène se passe dans la cour intérieure d'une caserne où l'aviateur et ses camarades de chambrée ont entamé une partie de cartes. Jean est sorti fumer une cigarette dans le froid de l'hiver...] C’était son rêve. Il en a fait son métier. L’armée lui a donné la chance de le réaliser. Il ne lui tiendra jamais rigueur d'être maintenant caserné, loin (...)
  • L’aviateur # 3, dans L’aviateur (projet), le 28 janvier 2014 Au secret Il n’a parlé d’elle à personne. Ni à ses parents, ni à ses camarades de chambrée. Il a gardé pour lui ce secret. Jalousement. Il l'a enfermé dans la boîte où il a décidé de conserver chacune de ses lettres. A l'abri des regards. Il n’est encore sûr de rien. Il l’appelle « chère petite amie ». Ce n’est pas encore ma chérie. Et l’on est loin de « mon amour ». Mais il se passe (...)
  • L’aviateur # 2, dans L’aviateur (projet), le 28 janvier 2014 [Dans l'un des chapitres en cours d'écriture, les pilotes sont dans leur chambrée. Le ciel est bas. Ils ne pourront pas voler aujourd'hui. Ils s'ennuient. Pour "tuer le temps", ils jouent aux cartes et projettent de se rendre en ville, au cinéma. Cet extrait a été enregistré pour la dernière fois le 9 mai 2009 à 16 h 41.] A l’affiche, on annonce Pepe le Moko de Julien Duvivier, (...)
  • L’aviateur # 1, dans L’aviateur (projet), le 28 janvier 2014 [Intention : essai d'un argument - Prétexte - Peut servir utilement à l'établissement d'une quatrième de couverture. Texte établi le 4 septembre 2007 à 22 h 08. Jamais modifié depuis cette date. ] S’il n’y avait pas eu mort entre nous, ce précipice qui vous place hors de tout, s’il n’y avait pas eu mort pour séparer son corps du mien, faire qu’ils ne se sont jamais effleurés, il (...)