Les cahiers de Serge Bonnery

Notebook

Derniers textes publiés :

  • La vie si splendide... , dans Notebook, le 20 février

    Crise des euromissiles / Menace nucléaire / La horde d’or.

    § Comme un air de régression. Il est des jours où l’on se sent comme emporté par une vague régressive avec le sentiment désagréable de faire marche arrière sur des questions de société dont certaines engagent rien moins que l’avenir de l’humanité. Une nouvelle course aux armements serait donc engagée sur le sol européen. Dans notre dos, évidemment. C’est le très sérieux New York Times (...)
  • Changer la vie (une idée neuve), dans Notebook, le 7 février

    Almodovar / Rimbaud / Thomas More

    § Signe - Le Festival de Cannes a toujours soutenu les avant-gardes et assumé ses propres contradictions. Pedro Almodovar en est la preuve vivante. Enfin appelé à présider cette manifestation qui récompense le cinéma audacieux et encourage le risque esthétique autant que le discours politique à contre-courant - ainsi qu’on l’a encore vu avec Ken Loach l’an dernier - le réalisateur (...)
  • Silence, poussière et suie, dans Notebook, le 21 décembre 2016

    Les Cahiers Henri Ey / Les Cahiers d’études lévinassiennes / Alep.

    [Mardi 20 décembre 2016] § Le dernier numéro des Cahiers Henri Ey, publiés par l’association pour la Fondation Henri Ey de Perpignan, est consacré à « la barbarie ». La restitution d’un des articles est en ligne sur l’Epervier. D’autres vont suivre. J’observe qu’au même moment, les Cahiers d’études lévinassiennes, publication dirigée par le philosophe Gilles Hanus, consacrent leur (...)
  • "Ni peintre, ni écrivain...", dans Notebook, le 20 décembre 2016

    Jean-Claude Pirotte / Asli Erdogan / Dimitri Chostakovitch.

    [Lundi 19 décembre 2016] § Reçu voici quelques jours (ai-je à ce point les dates en horreur ?) dans ma boîte aux lettres deux ouvrages de Jean-Claude Pirotte au Cherche-Midi. Traverses est la restitution d’un carnet tenu entre juin 2010 et juin 2011, une période marquée par l’inquiétude et plusieurs déménagements. Au détour de certains mots, on entend la nuit venir. « La tristesse (...)
  • Les entomologistes, dans Notebook, le 12 décembre 2016

    Epingler du réel sur une feuille blanche (à partir de Tolstoï).

    [Mercredi 7 décembre 2016 - Tolstoï] De la difficulté de tenir un journal avec régularité. Il faut : 1) de la discipline. 2) de la volonté. Journal de Tolstoï, 14 juin 1850 : « Je me suis remis à tenir mon journal, et une fois de plus avec une nouvelle ardeur et un nouveau but. Cela fait combien de fois déjà ? Je ne me souviens pas. Peu importe, peut-être cesserai-je de nouveau ; (...)
  • "Je préfère le mot artiste...", dans Notebook, le 28 novembre 2016

    Guyotat / Chostakovitch.

    [Dimanche 27 novembre - Pierre Guyotat, artiste] Deux nouveaux livres de Pierre Guyotat sont en librairie. Par la main dans les enfers (Gallimard) est la suite (deuxième volet) de Joyeux animaux de la misère. Humains par hasard est un livre d'entretiens avec Donatien Grau (Gallimard, collection Arcades). Je m'étais arrêté à Arrière-fond, paru en 2010, toujours chez Gallimard, (...)
  • "Nous ne céderons pas au fascisme", dans Notebook, le 27 novembre 2016

    Asli Erdogan / Pierre Michon / Jean Echenoz.

    [Jeudi 24 novembre - Soutien à Asli Erdogan] 18 h 30. Nous avons rendez-vous au troisième étage de la librairie Torcatis de Perpignan où se tient jusqu'à la fin de la semaine l'exposition En Double Compagnie présentée par deux plasticiennes, Hélène Peytavi et Muriel Valat-b. Ce qui nous occupe ce soir, après une visite guidée - écourtée, car elle devait durer initialement une heure (...)
  • Liberté pour Asli Erdogan , dans Notebook, le 23 novembre 2016

    Lecture/soutien ce soir à la Librairie Torcatis de Perpignan.

    « Parfois, pourtant, très rarement, j’entends en moi une voix qui ne semble ni émaner d’un être humain ni s’adresser aux hommes. J’entends mon sang qui se réveille, coule de mes vieilles blessures, jaillit de mes veines ouvertes… J’entends des cris qui ravivent mes plus anciennes, mes plus authentiques terreurs et je me rappelle qu’ils sont nés du désir de vivre... » [4] La prison (...)
  • La vocation de la pensée, dans Notebook, le 21 novembre 2016

    Asli Erdogan / Alain Badiou / Joachim Du Bellay.

    [21 novembre 2016] Le temps presse. C’est une maladie chronique chez les dictateurs que de jeter les artistes en prison. La romancière turque Asli Erdogan sera fixée sur son sort le 25 novembre. Elle risque la prison à vie pour avoir signé des articles dans un journal pro-kurde. Les initiatives se multiplient, sur le web mais aussi dans les librairies et les médiathèques, pour (...)
  • L’odeur de jasmin, dans Notebook, le 18 novembre 2016

    "Comment une chose si délicate peut-elle vivre... ?"

    [18 novembre 2016] Terminé ce matin la lecture du Carnet Vénitien d’Alex Susanna. Ceci, à la date du jeudi 18 septembre 1986, où il évoque une visite en Sicile : « Circulation horrible. Palerme est une ville qui maltraite ses monuments (…) S. Giovanni degli Eremiti. Tout s’est effondré alentour. En entrant, je suis surpris par la senteur du jasmin. Comment une chose si délicate (...)

|