Les cahiers de Serge Bonnery

Rimbaud

Derniers textes publiés :

  • Dynamiteur d’espace, dans Rimbaud, le 6 avril

    "Je ne compte pas rester longtemps ici..."

    Harar le 15 février 1881. Rimbaud aux siens : « Je ne compte pas rester longtemps ici ; je saurai bientôt quand je partirai. Je n’ai pas trouvé ce que je présumais ; et je vis d’une façon fort ennuyeuse et sans profit ». Quand il ne trouve pas, le poète-explorateur ne renonce pas. Il se déplace. Cherche un nouveau point à partir duquel se diriger vers l’inconnu. « Je n’ai pas (...)
  • L’art du puisatier, dans Rimbaud, le 9 mars

    En 1880, à Aden, Rimbaud s’intéresse aux forages et aux puits artésiens.

    D'Aden, le 2 novembre 1880, Rimbaud écrit aux siens. Il les appelle " chers amis ", comme souvent dans sa correspondance africaine. Il leur explique qu'il ne va pas demeurer très longtemps dans cette ville. Rimbaud est toujours en mouvement. La maison qui l'emploie - Viannay, Bardey et Cie - va ouvrir " une agence dans le Harar ". Pour trouver l'endroit sur une carte, (...)
  • Traces (3), dans Rimbaud, le 3 janvier

    France Culture / Œuvres / Photographie.

    Un voyage sur France Culture Un aventurier, un explorateur, un ethnologue et… un poète : Arthur Rimbaud. L’homme qui « fuit la littérature » et « incarne le voyage ». L’émission Soft Power de France Culture termine l’année 2017 avec Rimbaud. L’émission explore aussi l’univers numérique de Rimbaud. Ou Rimbaud 2.0. La plaque apposée sur la façade de la maison natale de Rimbaud, rue (...)
  • Traces (2), dans Rimbaud, le 2 janvier

    Portraits / L’ombre / Vers combinés.

    Trois portraits John Mignault, pour ce que j'en sais, est artiste peintre et photographe ainsi que le montrent ses multiples interventions sur Internet. Né à Providence dans l’Etat de Rhode Island aux Etats-Unis, John Mignault vit à New Rochelle dans la banlieue nord de New York. J'ai glané ces quelques renseignements sur son compte Flickr. Dans de récentes publications, il (...)
  • Traces (1), dans Rimbaud, le 17 décembre 2017

    Seb Ménard / Pierre Bergounioux / André Rougier / Lucien Suel.

    Dans le journal de Seb Menard, à la date du 30 octobre 2017, une citation d'un texte de Pierre Bergounioux intitulé Liber, daté de 1998 et publié sur remue.net. « … quand les choses qui exaltèrent Rimbaud (…) ont quitté le paysage, c’est aux livres qu’il appartient de prodiguer aux enfants leur dû imprescriptible d’image, d’errance, d’aventure, de beauté ». Le paragraphe complet du (...)
  • "Trouver une langue", dans Rimbaud, le 20 septembre 2015

    Lettres du voyant / Cahier de Douai.

    Le 15 mai 1871, soit deux jours après avoir écrit à Georges Izambard, son professeur de réthorique au collège de Charleville-Mézières, qu'il travaillait désormais, toutes affaires saissantes, à se « rendre voyant » dans le but « d'arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens », Rimbaud réitère la même intention dans une lettre adressée à son ami poète et aîné Paul Demeny. Ces (...)
  • "L’automne déjà...", dans Rimbaud, le 12 septembre 2015

    L’audace poétique.

    « Mon paletot aussi devenait idéal »... [Extrait de Ma Bohème, recueilli dans le volume Poésies complètes, 1895.]] Il est probable que Rimbaud a commencé la rédaction des textes qui composeront Une saison en enfer au printemps 1873 à Londres, soit quelques mois avant la crise de Bruxelles et la blessure que lui inflige Verlaine à coup de revolver. Le sort de Rimbaud, ainsi qu'il (...)