Les cahiers de Serge Bonnery

méditerranée

Articles

  • La Grèce dans tous ses états, dans Journal hétéroclite, le 17 juin 2014

    Rencontre avec l’essayiste et romancier Yannis Kiourtsakis

    Chaque printemps, le Banquet du livre de Lagrasse accueille une littérature étrangère. Cette année : la Grèce sur fond de crise et d'interrogations. Yannis Kiourtsakis - copyright éditions Verdier A contre-courant. Le Banquet du livre de Lagrasse a consacré son édition de printemps à la Grèce. « Un thème qui s'imposait », selon Dominique Bondu, le directeur de la Maison du Banquet. (...)
  • Lumières de Séverac, dans Musicales, le 17 juin 2014

    Une intégrale de l’œuvre pour piano par François-Michel Rignol

    Pianiste et professeur au conservatoire de Perpignan, François-Michel Rignol a donné samedi 7 juin en public l'intégrale de l'œuvre pour piano de Déodat de Séverac. François-Michel Rignol, interprète de Déodat de Séverac - Photo Michel Clémentz Dans sa bibliothèque, François-Michel Rignol conserve un cahier de musique dans lequel, adolescent, il avait recopié note après note le (...)
  • Eloge de la littérature, le 1er octobre 2014

    Avec Jaume Cabré pour son roman Confiteor (Actes Sud)

    Jaume Cabré figure reçoit un prix des Vendanges Littéraires de Rivesaltes les samedi 4 et dimanche 5 octobre. Avec Confiteor, l’écrivain catalan plonge aux racines du mal qui a marqué l’histoire du XXe siècle. Rencontre. Quelle était votre intention au moment où vous avez commencé l’écriture de Confiteor ? C’est difficile de répondre parce que je ne sais jamais trop ce qui va se (...)
  • Vie de Joë Bousquet, dans Ressources, le 17 novembre 2014 Joë Bousquet (1897-1950). Poète. Né à Narbonne le 19 mars 1897, Joë Bousquet a toujours vécu dans l’Aude, partagé entre sa chambre aux volets clos du 53 rue de Verdun à Carcassonne, La Palme où son grand-père était viticulteur et La Franqui en été ainsi que la propriété familiale de l’Evêché à Villalier acquise par son père. Enfant, il avait également vécu à Marseillens, aux portes de (...)
  • Retour à Marseillens, dans Regards, le 21 novembre 2014 Un souvenir d’enfance de Joë Bousquet « Un noyau d’enfance demeure toujours blotti en nous, il ne perd jamais ses couleurs, il se dilate à mesure que nous vieillissons. Nous avons pris l’habitude d’installer notre vie au milieu des paysages d’où nous fûmes un jour arrachés. Joë s’était fait un cœur à Marseillens, il porte sur ses lèvres les fleurs d’acacias qu’il mâchait, jadis. C’est (...)
  • Pierre Reverdy : Chemin tournant, dans Anthologie, le 9 décembre 2014 Né à Narbonne (Aude) en 1889, Pierre Reverdy fut, aux côtés de Max Jacob et Guillaume Apollinaire, à l'avant-garde de la modernité. Dès les années 1910, au Bateau-Lavoir, il accompagna poétiquement l'émergence du cubisme en peinture avec Picasso et Braque, entre autres peintres de ce temps. Pierre Reverdy a écrit une œuvre abondante, essentiellement poétique. Mais il ne négligea pas (...)
  • Eléments de Paul Pugnaud, dans Anthologie, le 13 décembre 2014 Paul Pugnaud (Banyuls-sur-Mer, 1912 - Lézignan-Corbières, 1995) est le poète des éléments naturels qui entourent l'homme, le dominent et menacent de l'anéantir. Ces éléments qu'il faut apprivoiser si l'on veut leur survivre. « Ce sont la terre et la mer, tantôt s'affrontant, tantôt s'épousant, confrontées à la roche, au feu, au bois et au ciel, à la lumière et à la nuit qui, peu à peu, (...)
  • Paul Valéry : La fileuse, dans Anthologie, le 20 décembre 2014 Je ne dirai jamais assez ma dette envers Paul Valéry. Il m'a appris la discipline, l'ascèse, le goût des mots, le scrupule. Nous vivons dans le voisinage méditerranéen qui m'est si cher et dont il ne s'est jamais départi. Témoin ce ciel vert qui se meurt et où un dernier arbre brûle... La fileuse est un poème extrait de l'album des vers anciens. Dans ce texte, l'un des tout (...)
  • Paul Pugnaud, entre terre et mer, dans Lectures, le 2 janvier 2015

    Une exposition est consacrée au poète à la Maison Bousquet de Carcassonne

    Itinéraire d’un enfant du siècle Né à Banyuls en 1912, Paul Pugnaud est mort en 1995 à Lézignan-Corbières. ll a vécu entre ses deux passions : la mer et la poésie. Une exposition lui est consacrée jusqu'au 12 mars à la Maison Bousquet de Carcassonne. Exposition Pugnaud - Maison Joë Bousquet - Carcassonne La grande maison où Paul Pugnaud est né, à Banyuls, en 1912, est située face à (...)
  • Yves Rouquette, porteur de langue, dans Letras, le 6 janvier 2015

    Après le décès du poète

    Le poète Yves Rouquette s’est éteint dimanche 4 janvier à l’âge de 78 ans dans sa maison de Camarès, en Rouergue. Il fut un inlassable porteur de langue. Sa langue, l'occitan, il la voulait sur le papier, dans les livres, en chansons, au théâtre, dans la rue, dans les manifestations contre l'injustice et l'oppression, dans les arbres, sous le soleil ouvertement. L’Occitanie perd (...)

0 | 10 | 20


[1Yannis Kiourtsakis : Le Dicôlon (512 pages, 26 euros) et Double Exil (336 pages, 21,50 euros) aux éditions Verdier

[2Cette intégrale sera prochainement disponible sur disque sous le label Solstice

[3Le chanoine Sarraute laisse un témoignage précieux de ses relations avec le poète dans un livre de mémoires intitulé La contrition de Joë Bousquet publié aux éditions Rougerie.

[4Joë Bousquet, L’homme dont je mourrai, éditions Rougerie.

[5Le cahier d’où est tiré ce texte date des années 1946 et suivantes. En effet, entre 1939 et 1945, Joë Bousquet n’ a guère quitté sa chambre aux volets clos de Carcassonne.

[6Op. cit.

[7A la demande de son père qui voulait le voir parfaire son éducation après le lycée et peut-être aussi pour l’éloigner de la ville où son comportement commençait à susciter des rumeurs de scandale, Joë Bousquet effectua un séjour linguistique de plusieurs mois en Angleterre où, confesse-t-il, il apprit davantage des jeunes femmes anglaises que de l’idiome proprement dit…

[8Op. cit.

[9Ginette Augier, Les demeures de Joë Bousquet, 1979.

[10Le catalogue est consultable sur le site de l’éditeur

[11Comme je vous aime, je n’aurai pas besoin de le dire quand je serai confondu avec vous.

[12La poésie est une arme chargée de futur.


[13Cette bibliographie est donnée à titre indicatif pour témoigner de la diversité de son œuvre. Elle ne se veut pas exhaustive.