Les cahiers de Serge Bonnery

prose

Articles

  • Qu’est-ce qu’un fragme, dans Fragmes (esquisses), le 24 décembre 2013

    Note d’intention

    Fragme - terme entraperçu le 28 juin 2013 vers 4 h 30 du matin. Fragme - éclat de texte issu d'un processus inachevé de fragmentation. Un fragme est un fragment inaccompli, en quête d'une forme. Le poème n'existe pas - Le fragme ouvre droit à l'idée que le poème n'existe pas, sinon uniquement sous la forme d'un fragme idéalisé. Peut éventuellement renvoyer au titre choisi par (...)
  • L’aviateur # 1, dans L’aviateur (projet), le 28 janvier 2014 [Intention : essai d'un argument - Prétexte - Peut servir utilement à l'établissement d'une quatrième de couverture. Texte établi le 4 septembre 2007 à 22 h 08. Jamais modifié depuis cette date. ] S’il n’y avait pas eu mort entre nous, ce précipice qui vous place hors de tout, s’il n’y avait pas eu mort pour séparer son corps du mien, faire qu’ils ne se sont jamais effleurés, il (...)
  • L’aviateur # 2, dans L’aviateur (projet), le 28 janvier 2014 [Dans l'un des chapitres en cours d'écriture, les pilotes sont dans leur chambrée. Le ciel est bas. Ils ne pourront pas voler aujourd'hui. Ils s'ennuient. Pour "tuer le temps", ils jouent aux cartes et projettent de se rendre en ville, au cinéma. Cet extrait a été enregistré pour la dernière fois le 9 mai 2009 à 16 h 41.] A l’affiche, on annonce Pepe le Moko de Julien Duvivier, (...)
  • L’aviateur # 3, dans L’aviateur (projet), le 28 janvier 2014 Au secret Il n’a parlé d’elle à personne. Ni à ses parents, ni à ses camarades de chambrée. Il a gardé pour lui ce secret. Jalousement. Il l'a enfermé dans la boîte où il a décidé de conserver chacune de ses lettres. A l'abri des regards. Il n’est encore sûr de rien. Il l’appelle « chère petite amie ». Ce n’est pas encore ma chérie. Et l’on est loin de « mon amour ». Mais il se passe (...)
  • Le rêve d’Ophélia (d’après Rimbaud), dans Histoires, le 30 mars 2014 Ophelia, de John Everett Millais (1851-1852) Ophélie avait la peau blanche. Depuis que la guerre avait éclaté, elle errait seule, chaque soir, au bord du fleuve, rêveuse, son regard posé sur les nénuphars attendant d'elle un signe pour onduler, comme un froissement d'aile dans le ciel retombé. Cette promenade berçait son attente. Enfermée dans le château aux murailles épaisses (...)
  • La disparition, dans Histoires, le 4 avril 2014 Immobile sous le porche, elle s’abritait de la pluie, une valise à ses pieds. Au téléphone, il l’avait priée de remonter dans la chambre, de s’enfermer et de n’ouvrir à personne en l’attendant. Il finirait bien par arriver mais quand ? Avec ces embouteillages, il ne savait pas. Il avait déjà fait demi tour. Les gens couraient dans les rues mais ce n’était pas à cause de la pluie (...)
  • Une fugue, dans Histoires, le 5 avril 2014 "Ma substance n'est rien devant vous, et tout l'être qui se mesure n'est rien, parce que ce qui se mesure a son terme, et lorsqu'on est venu à ce terme, un dernier point détruit tout, comme si jamais il n'avait été". Bossuet Ma sœur n'a jamais connu la tranquillité. Je dis ma sœur parce que nous avons grandi ensemble mais en vérité, il n'en est rien. Elle n'a jamais été ma (...)
  • Un incipit abandonné (le thème du retour) # 1, dans Une patience, le 14 avril 2014 Une Patience est un livre qui mêle une évocation de la guerre de 14-18 à une mémoire d'enfance. Le thème du retour dans la grande maison de famille où le narrateur a vécu, enfant, en compagnie de son arrière-grand père, est l'un des principaux points d'ancrage de la fiction. Le début du récit a été réécrit plusieurs fois. Cette scène raconte une visite de la maison par le narrateur (...)
  • L’attente, dans Histoires, le 15 avril 2014 les lignes du paysage comme les lignes de la main Quand viendra-t-il, personne ne sait, sinon qu'il a promis de passer les embrasser, cela ne durera qu’un instant, il n'aura pas le temps (vous savez bien je suis pressé) de déjeuner pourtant elle lui aurait cuisiné comme autrefois amoureusement un Ça ne fait rien, n'insiste pas, puisqu'il te dit qu'il ne pourra En plus je ne (...)
  • Cartes postales du front, dans Une patience, le 18 juin 2014 Le livre - Une Patience - est en partie constitué de la description de cartes postales écrites au front et que mon arrière-grand-père avait envoyées à sa famille. Petit florilège de fragments extraits du texte définitif. Le 9 juin 1915, il fait étape à Gournay-en-Bray. Quelques jours de halte avant de rejoindre, plus au nord, son régiment d’artillerie. La carte postale (signée J. (...)

0 | 10