Les cahiers de Serge Bonnery

Bernard Noël

Articles

  • Nuit nue maintenant (...Bernard Noël), dans Dans le voisinage de..., le 28 janvier 2014 Nuit nue maintenant Ne sais plus où tu vas Un trait de lumière encore Incendié de soleil en moins Tu marches à contre-jour Ne dis rien Une rumeur dans le ciel Et c’est l’attente de l’aube déjà Mourir n’a pas de sens Alors que vivre dans l’ Ivresse Nous tient Te voilà Entre les plis du jour et le dos de la Nuit Attentive Ne pense rien Tout est si peu et nous suffit (...)
  • De terre et d’eau, dans Sur la langue, le 9 janvier

    Bernard Noël / René Char / Aragon / Gabriel Celaya.

    « … depuis le fond de mon enfance que de raisons de s’indigner : la guerre, la déportation, la guerre d’Indochine, la guerre de Corée, la guerre d’Algérie… et tant de massacres, de l’Indonésie au Chili en passant par Septembre Noir. Il n’y a pas de langue pour dire cela. Il n’y a pas de langue parce que nous vivons dans un monde bourgeois où le vocabulaire de l’indignation est (...)
  • Une langue sous la langue, dans Sur la langue, le 10 janvier

    Avec Bernard Noël.

    « A toutes les conversations au coin de feu télévisées, chacun devrait répondre par un colis de merde expédié au grand merdeux de l’Elysée. Qui récupérerait ce langage-là ? » Dans son texte L’outrage aux mots [2] réédité chez Paul Otchakovsky-Laurens qui vient de nous quitter abruptement, à 73 ans, victime d’un accident de voiture, quelque chose inquiète Bernard Noël. C’est, comment (...)
  • Raison d’écrire, dans Phragmes, le 2 février

    Pierre Michon / Bernard Noël / Rimbaud / Marguerite Duras.

    Dans un numéro de l'émission télévisée Des mots de minuit dont YouTube conserve l'archive, on entend Pierre Michon [3] s'exprimer à propos du " peu écrire ". Il explique qu'il écrit peu. Je pense même l'entendre dire qu'il a fait de ce peu sa raison d'écrire. Pierre Michon est quelqu'un qui avance lentement. Il explique, toujours dans cette même émission, qu'écrivant peu, il (...)

[1De Bernard Noël, viennent de paraître les Entretiens avec Alain Veinstein aux éditions de l’Amourier).

[2Bernard Noël, L’outrage aux mots – Œuvres II, P.O.L.

[3Hormis Vies Minuscules et Rimbaud le Fils publiés chez Gallimard, l’essentiel de l’œuvre de Pierre Michon est édité chez Verdier.

[4Le siècle de Marguerite Duras, film-documentaire réalisé par Pierre Assouline, est disponible sur le site de l’Institut national de l’audiovisuel.