Les cahiers de Serge Bonnery

Arnaut Daniel

Articles

  • Aragon, le chant de la Résistance, dans Aragon, le 8 juin

    Le texte La leçon de Ribérac paru en 1941 répond prioritairement à l’impératif de fonder une poétique de combat contre l’Occupant nazi et le régime de Vichy.

    En septembre 1939, Louis Aragon est incorporé comme médecin auxiliaire au Premier bataillon du 220e régiment régional de travailleurs qui cantonne à Crouy-sur-Ourcq, en Seine-et-Marne. Il ne sait pas encore qu’il va vivre de l’intérieur une déroute militaire dont les conséquences politiques plongeront le pays dans l’une des périodes les plus noires de son histoire. Un an plus tard, (...)

[1La « quarantaine en l’an 40 » est aussi le titre d’une conférence donnée par Olivier Barbarant à la mairie de Paris le 1er février de cette année. Olivier Barbarant est l’éditeur des Œuvres poétiques complètes d’Aragon dans la Bibliothèque de la Pléiade.

[2Pierre Seghers, La Résistance et ses poètes, éditions Pierre Seghers.

[3Pierre Daix, Aragon, une vie à changer, éditions du Seuil.

[4Lire à ce sujet ses notices pour l’édition des Œuvres poétiques complètes d’Aragon dans la Bibliothèque de la Pléiade. Et, aussi, son essai Louis Aragon, la mémoire et l’excès aux éditions Champ Vallon.