Les cahiers de Serge Bonnery

art

Articles

  • L’aube, sa seule piété, dans Entretiens, le 4 août 2015

    Avec l’écrivain Pascal Guignard, lors du Banquet du Livre de Lagrasse en 2007.

    [Le vendredi 10 août 2007, au lendemain de l'attentat perpétré contre la librairie temporaire du Banquet du livre, dans un contexte particulier d'émotion mêlée de colère, Pascal Quignard présentait son livre La nuit sexuelle qui allait paraître à l'automne suivant aux éditions Flammarion. ] Pascal Quignard à Verdier, hameau de Villemagne, août 2007 (collection particulière) Vous (...)
  • La guerre d’Espagne sous tous ses angles, dans Le blog/journal (archives), le 26 août 2015

    Livres, séminaires et expositions sur la Retirada

    Hiver 1939 : Perpignan, centre du monde photographique « Les réfugiés espagnols arrivent en France... La foule des réfugiés au Perthus » : photographie d’Auguste Chauvin transmise au New York Times depuis Perpignan le 29 janvier 1939 (collection particulière). A la fin des années 30, le photographe perpignanais Auguste Chauvin avait installé son studio sur le boulevard Clémenceau. (...)
  • Retour à l’aube, dans Ratures, le 8 mars 2016 N. de. S [Nicolas de Staël] Un corps d'acier trempé dans la relique du simple pas un seul jour sans que je sois saisi par le sentiment de l'absurde et me dire à quoi bon la lutte est si fragile et l'espoir de gagner si mince le rêve où l'eau déplie son voile d'abandon je conçois que l'on parvienne au terme d'un chemin Rimbaud le sait si hautement porté à rompre Mais je ne (...)
  • Où vivre ?, dans Ratures, le 10 mars 2016 j'ai désigné le cœur du temps et de l'espace sous un ciel dispersé [début de vers déplacé en fin de texte] au-dessus des couleurs un jour de trop cherche sa place je suis passé par un désert à contre temps tout le rebours à vivre sans attendre sous quel soleil à quelle peur donner le sein mon être supprimé dans l'avatar de la tempête toute guerre promet l'enracinement de la haine (...)
  • Claude Massé, l’homme liège, dans Claude Massé, l’homme liège, le 27 juin 2016

    Il arrive que tout se dise hors des mots...

    Le livre Claude Massé, l'homme liège qui rassemble quelque 75 heures de conversations durant lesquelles l'artiste parle de son art, de ses créations et de sa collection d'« art-autre » vient de paraître aux éditions Trabucaire. Il est le résultat non seulement d'un long travail mais porte surtout témoignage d'une complicité qui s'est transformée au fil des jours en une amitié (...)
  • Le surréalisme passé en revue, dans Le blog/journal (archives), le 6 juillet 2016

    Saluons la naissance d’une revue consacrée à l’histoire et à l’actualité du surréalisme.

    Ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de saluer la naissance d’un nouveau magazine à caractère culturel. Conçu, dirigé et entièrement réalisé par deux jeunes Audois partis sous des cieux bretons, il est imprimé chez Com’Vermeillle à Elne, qui signe un travail de reproduction irréprochable. De la belle ouvrage d’ici ! Rose-Hélène Iché et son compagnon Nicolas Pujol (...)
  • Une lumineuse présence, dans Claude Massé, l’homme liège, le 9 janvier 2017

    Claude Massé est décédé le mardi 3 janvier à 82 ans.

    L’artiste Claude Massé s’est éteint dans sa maison de Perpignan et a été inhumé dans le caveau familial du cimetière de Céret, dans l’intimité, selon ses dernières volontés. Claude Massé au pied d'un chêne-liège centenaire, dans la forêt de Taillet (photo Roman Bonnery) C’est un créateur d’une pure originalité et un homme d’une profonde vérité qui vient de laisser nombre d’orphelins. A (...)
  • Chtchoukine au cœur de la révolution, dans Le blog/journal (archives), le 1er février 2017

    "L’insurrection de la peinture" vue par le collectionneur russe.

    Entre 1898 et 1914, le mécène et collectionneur russe Sergueï Chtchoukine, qui avait fait fortune dans l’industrie, rassemble une collection d’art français témoignant, selon le surréaliste André Breton, d’une «  insurrection de la peinture  » [3]. Impressionisme, post-imppressionisme, symbolisme, nabi, fauvisme, cubisme  : rien n’échappe à l’œil de Chtchoukine qui fait entrer dans sa (...)
  • Changer la vie (une idée neuve), dans Le blog/journal (archives), le 7 février 2017

    Almodovar / Rimbaud / Thomas More

    § Signe - Le Festival de Cannes a toujours soutenu les avant-gardes et assumé ses propres contradictions. Pedro Almodovar en est la preuve vivante. Enfin appelé à présider cette manifestation qui récompense le cinéma audacieux et encourage le risque esthétique autant que le discours politique à contre-courant - ainsi qu’on l’a encore vu avec Ken Loach l’an dernier - le réalisateur (...)

0 | 10 | 20


[1Ce mot désigne le retour du sexe masculin à sa dimension normale après l’érection.

[2Cette collection est aujourd’hui conservée au musée d’histoire de la Catalogne à Barcelone.

[3«  La collection Chtchoukine  : une légende moderne  », par Anne Baldassari, commissaire général de l’exposition, citations tirées du texte publié dans le catalogue de l’exposition.

[4L’exposition Les icônes de l’art moderne est ouverte depuis le 22 octobre 2016 et se prolonge jusqu’au 5 mars 2017 dans les locaux de la Fondation Vuitton à Paris.

[5L’expression «  changer la vie  » est utilisée par Rimbaud dans le poème «  L’époux infernal  » qui ouvre son dernier livre, «  Une saison en enfer  », écrit entre avril et août 1873.