Les cahiers de Serge Bonnery

musique

Articles

  • Les troubadours, nos contemporains, le 13 janvier 2014

    Avec Gérard Zuchetto, musicien, interprète, compositeur

    A la tête du Troubadour Art Ensemble et de nombreux musiciens invités, Gérard Zuchetto a réalisé l'enregistrement des 248 chansons de troubadours répertoriées à ce jour dans les manuscrits médiévaux. Pour saluer l'achèvement de cette oeuvre-vie (trente ans de travail), Gérard nous a accordé cet entretien. D'où vient votre passion pour les troubadours et l'idée de ces enregistrements (...)
  • De mon Iphone # 16 janvier 2014, dans Journal hétéroclite, le 16 janvier 2014 A-t-il fait autre chose qu'écrire ? Que composer ? Franz Schubert est mort à 31 ans et laisse à la postérité près d'un millier d'oeuvres - un millier ! - dont à peine une centaine avaient été éditées de son vivant. Schubert iceberg : sa partie visible, en son temps, infiniment moins imposante que ce qui était demeuré enfoui sous les glaces d'une Vienne affolée par les guerres. (...)
  • Le trouble sentiment d’une absence, dans Journal hétéroclite, le 21 janvier 2014 Lundi 20 janvier 2014 - Après le décès de Claudio Abbado Le monde de la musique est en deuil depuis l’annonce, en ce lundi matin, du décès du maestro italien Claudio Abbado. Le chef d’orchestre, parmi les plus prestigieux de sa génération, s’est éteint à l’âge de 80 ans « de façon sereine, entouré par sa famille » dans sa ville de Bologne, ont précisé ses proches. Il souffrait depuis (...)
  • De mon Iphone # 21 janvier 2014, dans Journal hétéroclite, le 21 janvier 2014 Comment cela - que l'on dit être écrire - advient-il ? Vieux projet ânonnant dans les cartons. Par quel jeu - hasard ? - subtil fait-il retour au jour ? Quand, presque malgré soi, comme poussé par une force, dans le dos, inconnue, se (pro)jeter dedans (re)devient une évidence, une urgence, une nécessité. Il faut se rendre aux abords. Où la terre penche. Levé 4 heures pour deux (...)
  • Jouant Schubert..., dans Journal hétéroclite, le 11 mars 2014 Partagé, au moment d’y être (ou presque), de toucher au port, c’est-à-dire d’être en mesure de lire le texte dans sa totalité, d’en sentir désormais la cohérence - celle que, lisant, je lui attribue - sous les doigts, ce qui veut dire tous repères établis, ces points intermédiaires qui fonctionnent comme des phares (vous savez maintenant que vous devez vous rendre de tel point à tel (...)
  • Lumières de Séverac, dans Chroniques musicales, le 17 juin 2014

    Une intégrale de l’œuvre pour piano par François-Michel Rignol

    Pianiste et professeur au conservatoire de Perpignan, François-Michel Rignol a donné samedi 7 juin en public l'intégrale de l'œuvre pour piano de Déodat de Séverac. François-Michel Rignol, interprète de Déodat de Séverac - Photo Michel Clémentz Dans sa bibliothèque, François-Michel Rignol conserve un cahier de musique dans lequel, adolescent, il avait recopié note après note le (...)
  • Pour l’amour de Chopin, le 24 juin 2014

    Avec la pianiste Laure Favre-Khan

    Laure Favre-Kahn est pianiste, brillante jeune représentante de la nouvelle école française. Frédéric Chopin est son compositeur de prédilection (elle en donne les raisons au cours de l'entretien. Mais elle a aussi un goût particulier pour la danse, ce genre trop souvent considéré à tort comme léger et non savant car servi par les plus grands compositeurs. Conversation avec une (...)
  • Talich, quatuor idéal, le 29 juillet 2014

    Avec Vladimir Bukac, altiste du quatuor Talich

    Cinquantenaire du quatuor Talich : l’histoire d’une vie Dans le monde très exigeant de la musique de chambre, il est difficile de faire plus prestigieux que le quatuor Talich. Fondé par Jan Talich en 1964, cet ensemble a construit sa notoriété en portant le style classique viennois à son plus haut degré de perfection. Une abondante discographie en témoigne : rien ou presque, ces (...)
  • Pourquoi la musique ? , le 4 août 2014

    avec Patrick Gallois, flûtiste et chef d’orchestre

    Patrick Gallois est un musicien à part. Flûtiste à l'Orchestre national de France où il fut dirigé par des grands maîtres - Lorin Maazel, Sergiu Celididache, Léonard Bernstein -, il a poursuivi son chemin en soliste puis comme chef d'orchestre. Tous les répertoires attisent la curiosité esthétique de Patrick Gallois : du classique au baroque en passant par le contemporain, l'homme (...)
  • Il arrive que des textes adviennent, dans Journal hétéroclite, le 3 octobre 2014 [La possibilité de l'instant] Il arrive que des textes adviennent comme des objets tombés du ciel. Naviguant en solitaire dans l'espace, ils n'entretiennent pas de lien forcé avec ceux qui les ont précédés, encore moins avec ceux à venir pour la raison qu'ils sont encore à cette heure inexistants, inconnus. Ou parfois, de simples notes mais auxquelles il convenait de donner une (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60


[1Cette intégrale sera prochainement disponible sur disque sous le label Solstice

[2Vladimir Bukac fête lui aussi, cette année, son cinquantième anniversaire.