Les cahiers de Serge Bonnery

littérature

Articles

  • Carcassonne # 1, dans Claude Simon, le 10 décembre 2013

    Écrire comme peindre

    Ecrire comme peindre Ecrire comme peindre. Se saisir des mots comme pâte, couleur, matière. A pleines mains. La malaxer (la matière), la façonner. Lui donner forme. Ecrire et, ce faisant, tâchant, voir jaillir d’entre ses doigts, comme sortis de terre, un arbre, un épi de blé, une montagne, un livre puissant, massif, brandi comme une épée, un étendard, un livre pour l’humanité (...)
  • Lagrasse # 3, dans Claude Simon, le 27 novembre 2013

    La conversation secrète (y revenir, encore)

    La conversation secrète (y revenir, encore) Y revenir, jusqu’à épuisement des notes, même les illisibles posées, de nuit, dans la pénombre, tandis que sur l’écran défilent les images de Tryptique avec Claude Simon [1], le pull over rouge et les Ray Ban de Jean Ricardou annônant entre ses dents une brève analyse du roman simonien (il faudra retranscrire le texte, me dis-je, mais quand (...)
  • Marcel Proust au pied de la lettre # 4, dans Marcel Proust, le 19 décembre 2013

    "Une interminable préparation…"

    "Une interminable préparation..." Reprenons. Vers le 20 février 1913, Marcel Proust a écrit à son ami René Blum pour lui demander de convaincre Bernard Grasset de publier son livre - le premier tome de la future Recherche - à compte d'auteur. Et le 24 février à son réveil, Marcel Proust reçoit de René Blum la bonne nouvelle : Grasset accepte. "J'écrirai à M. Grasset ou bien je (...)
  • Marcel Proust au pied de la lettre # 3, dans Marcel Proust, le 19 décembre 2013

    "Ne lui dites pas que j’ai du talent"

    "Ne lui dites pas que j'ai du talent" René Blum Un grand service. En cet hiver 1913 - nous sommes au mois de février - Marcel Proust multiplie les interventions pour faire publier son roman qui, à cette époque, comprend "deux volumes de 650 pages chacun" et ne s'appelle pas encore A la recherche du temps perdu. Il s'impatiente. Il trouve que les choses n'avancent pas assez (...)
  • Marcel Proust au pied de la lettre # 5, dans Marcel Proust, le 22 décembre 2013

    Une mise au point

    Une mise au point Ce n'est personne d'autre que Marcel Proust qui le dit. Il l'écrit, page 394 (édition Pléiade, 1987), dans Noms de pays : le nom, dans ces pages admirables où le narrateur se souvient de son amour naissant pour Gilberte lorsqu'il la rencontrait aux Champs Elysées. Voici : "Tandis que je m'apprêtais à profiter de cet instant désiré pour me livrer, sur l'image de (...)
  • Marcel Proust au pied de la lettre # 2, dans Marcel Proust, le 18 décembre 2013

    Rêverie sur le nom

    Rêverie(s) sur le nom 1 - Une maison isolée n'importe où La lettre que Marcel Proust adresse à Jean-Louis Vaudoyer (1) est datée par Philip Kolb (2) "vers le 14 novembre 1913". Elle a été envoyée, donc, dans la période, peut-être au moment même où Du côté de chez Swann sort en librairie. Le 14 novembre 1913. Le premier volume de La Recherche du Temps Perdu qui ne doit encore en compter (...)
  • Marcel Proust au pied de la lettre # 1, dans Marcel Proust, le 15 décembre 2013

    Dans le frottement des mots

    Marcel Proust dans le frottement des mots Le projet Prendre Marcel Proust au mot. Le lire pour ce qui est écrit, pour le trait que dessine le mot sur la page, laisser de côté le réseau des concepts (on y revient toujours par d'autres voies) pour ne s'intéresser qu'au tissage de la langue. A ce qui, là, se déploie sous nos yeux : un mot à mot qui, bout à bout, constitue la phrase. (...)
  • Sur la littérature jeunesse, le 25 décembre 2013

    Avec Cécile Roumiguière, romancière et conteuse

    Dans les années 80 à Carcassonne, Cécile Roumiguière a participé aux Médiévales, un spectacle sons et lumières donné pendant plusieurs saisons dans la Grand théâtre de la Cité où se déroule habituellement le festival d'été. C'est l'écriture du scénario de ce spectacle qui l'a poussée à s'aventurer plus avant dans les mots et devenir écrivain pour la jeunesse. Forte d'une bibliographie déjà (...)
  • Traduire Mandelstam, dans WebAssoAuteurs, le 17 septembre 2013

    Avec Serge Venturini, Gill Pressnitzer et la voix de Gilles-Claude Thériault

    Avant-texte La dissémination mensuelle web association des auteurs de ce vendredi 27 septembre sur le thème traduction-adaptation a été proposée par Antoine Bréa, animateur du blog Amour 2.0 sur lequel on peut lire sa traduction en cours de Perceval ou le Conte du Graal. Il y a longtemps que j'avais en projet d'évoquer ici la figure du poète Ossip Mandelstam, mort en (...)
  • Kafka 130 ans, dans WebAssoAuteurs, le 3 juillet 2013

    Un extrait du journal traduit par Laurent Margantin

    Il y a cent-trente ans, le 3 juillet 1883, naissait Frank Kafka à Prague, dans un appartement du rez-de-chaussée d'une maison bourgeoise située aux portes du quartier juif, dans Stare Mesto . Pour conserver ce lien, sa présence, relire donc un passage de son journal, tel que Laurent Margantin en propose ici une nouvelle traduction. Voici l'extrait, donné en lecture dans le (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120


[1Tryptique avec Claude Simon, film de Georg Bense, Peter Brugger et Claude Simon. Disponible en DVD avec le livre Les tryptiques de Claude Simon, textes rassemblés par Mireille Calle-Grüber, postface de Pascal Quignard (Presses Sorbonne Nouvelle).

[2Jean-Paul Goux est romancier. Ses livres sont publiés aux éditions Actes Sud. Parmi les dernières parutions : Le séjour à Chenecé (2012), Les Hautes Falaises (2009), L’Embardée (2005). Il est également l’auteur d’un essai sur la prose, "La fabrique du continu", aux éditions Champ Vallon.

[3Yves Ravey est romancier. Ses livres sont publiés aux éditions de Minuit. Parmi les dernières parutions : Enlèvement avec rançon (2010), Un notaire peu ordinaire (2013).

[4Michel Naepels est ethnologue. Il enseigne à l’école des hautes études en sciences sociales. Dernier livre paru : Conjurer la guerre (violence et pouvoir à Houaïlou en Nouvelle-Calédonie) aux éditions de l’EHESS.

[5Patrick Boucheron est historien. Il enseigne à l’université de Paris-I Panthéon Sorbonne. Par les derniers livres parus : L’Entretemps (essai, 2012), Léonard et Machiavel (récit, 2008) aux éditions Verdier.

[6René Blum, frère cadet de Léon Blum, a été successivement journaliste e critique d’art au Gil Blas, puis directeur artistique de la Société des grands établissements (les futurs casinos Partouche et Barrière) et, enfin, directeur du théâtre de Monte Carlo. Ayant pris en 1932 la succession de Diaghilev à la tête des ballets de ce théâtre, il crée les Ballets russes de Monte Carlo qui connaissent un grand succès en France, en Europe et aux Etats-Unis. René Blum est mort à Auschwitz en septembre 1942.

[7Le Prince Antoine Bibesco était diplomate roumain en France. Ami de Marcel Proust, il a tenté en vain de faire publier la Recherche par André Gide à la NRF.

[8Reynaldo Hahn, pianiste et compositeur, ami de Marcel Proust.