Les cahiers de Serge Bonnery

judaïsme

Articles

  • Sur la philosophie de Benny Lévy, le 19 octobre 2013

    Avec Gilles Hanus, directeur de l’Institut d’études lévinassiennes

    De Moïse à Moïse Benny Lévy Benny Lévy avait détourné la formule « De Mao à Moïse », censée résumer sa trajectoire. Il disait, lui : « De Moïse à Moïse en passant par Mao ». Né juif en Egypte, il a, enfant, connu l’exil en Belgique avant de s’installer en France. Etudiant à l’Ecole normale supérieure, il fonde après 68 son mouvement politique, la Gauche Prolétarienne, qu’il dirige sous le (...)
  • Walter Benjamin, Port-Bou point final, dans Le cabinet de lecture, le 14 janvier 2014

    Sur l’exposition Walter Benjamin archives au MAHJ.

    Du 11 octobre 2011 au 5 février 2012, le musée d'art et d'histoire du judaïsme présentait une exposition consacrée aux archives de Walter Benjamin. Ce texte a été écrit après une visite de cette exposition. Walter Benjamin, Port-Bou point final En juin 1940, Walter Benjamin quitte Paris. Il prend la direction de Lourdes, en compagnie de sa sœur Dora. En août, il est à Marseille (...)
  • Benny Lévy à Lagrasse, dans Le cabinet de lecture, le 12 janvier 2014

    Une journée à la Maison du Banquet

    De gauche à droite : Michèle Planel, Dominique Bondu, Colette Olive et Jean-Michel Mariou des éditions Verdier Le dimanche 20 octobre 2013, la Maison du Banquet de Lagrasse organisait une journée "Benny Lévy aujourd'hui" pour le dixième anniversaire de sa disparition. Cette rencontre faisait suite à celle organisée une semaine auparavant au Musée d'art et d'histoire du judaïsme à (...)
  • L’air du temps..., dans Journal hétéroclite, le 7 décembre 2014 Ce dimanche 7 novembre au matin, une marche citoyenne a lieu à Créteil où un couple a été agressé à son domicile en raison des origines juives du jeune homme. En sept mois, les actes antisémites ont doublé en France : + 91 % par rapport à 2013, selon le Service de protection de la communauté juive qui constate aussi que le passage à l’acte est désormais plus fréquent (+ 126 %) que la (...)
  • Au Mont des Oliviers, dans L’aumône spirituelle, le 11 décembre 2014 [Notes pour une recherche sur le Mont des Oliviers tel qu'il est nommé dans la Bible, Ancien et Nouveau Testament. Approche du lieu en tant que symbole] Mantegna - Christ au Mont des Oliviers Le Mont des Oliviers est un lieu-dit. Il désigne une montagne située à l’est de Jérusalem et qui culmine à une altitude de 827 mètres. Un haut lieu, donc, pas seulement du point de vue (...)
  • Derrière les mots, dans Le cabinet de lecture, le 1er mars 2015 [Après une lecture du livre de Catherine Chalier, Lire la Torah (éditions du Seuil)] La circulation des paroles désormais décuplée par Internet et les réseaux sociaux impose plus que jamais la vigilance vis-à-vis des mots et de leurs significations. Leurs, au pluriel, car les mots ont toujours plusieurs sens. Revers de la médaille : on peut, comme avec les chiffres, leur faire (...)
  • Apprendre à lire autrement, dans Le cabinet de lecture, le 10 mars 2015 J'ai déjà eu l'occasion de dire ici l'apport que constitue le livre de Catherine Chalier - Lire la Torah - à l'interrogation de notre rapport à la Parole. Parole sacrée, Parole divine s'entend. Pour compléter, je vous propose un chemin de lecture dans les dernières pages de l'ouvrage publié aux éditions du Seuil. Ensemble, allons à sa rencontre... 1 - Descente du Seigneur Il est (...)
  • La patience du sens, dans Le cabinet de lecture, le 17 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c'est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. La Torah se compose de 79 976 mots. En son milieu, soit entre les 39 988ème et le 39 989ème mots, est un vide entouré du même mot répété deux fois : daroch / darach qui signifie chercher, interpréter. Ce milieu se situe au chapitre 10, verset 16 de Vayiqra (Lévitique) qui dit : « Au sujet du (...)
  • Plus que le livre, dans Le cabinet de lecture, le 18 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c’est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. « On peut dire qu’un livre est un livre s’il est le lieu, en puissance, d’une différence herméneutique, c’est-à-dire, selon une belle formule de Lévinas, que le pouvoir dire du texte dépasse son vouloir dire », écrit Marc-Alain Ouaknin. Ce dont il s'agit, ici, est de mesurer la puissance du livre. (...)
  • Un livre créateur, dans Le cabinet de lecture, le 20 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c’est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. « zé sépher toldot adam » : ceci est le livre des générations d'Adam [6]. Le mot livre - sépher en hébreu - apparaît pour la première fois au chapitre 5, verset 1 de la Genèse, un chapitre entièrement consacré à la généalogie du premier homme. La suite dit : « Lorsque D.ieu créa l'être humain, il (...)

0 | 10


[1Difficile liberté (essais sur le judaïsme), d’Emmanuel Lévinas (Le Livre de Poche).

[2Le séminaire complet vient de faire l’objet d’une édition chez Verdier Poche sous le titre L’Alcibiade, introduction à la lecture de Platon.

[3La loi du sang. Penser et agir en nazi, par Johann Chapoutot. Gallimard.

[4Ni droite ni gauche l’idéologie fasciste en France, par Zeev Sternhell. Folio Gallimard.

[5Traduction du Rabbinat, sefarim.fr

[6Traduction rabbinique. sefarim.fr.

[7Genèse 5, 2-4. op. cit.

[8Genèse 4, 1-2, op. cit.

[9Lire, sur ce thème, le livre de Catherine Chalier : L’Histoire promise (éditions du Cerf).

[10Genèse 5, 5, op. cit.

[11« La vie est un passage / La mort est un voyage / Vers le monde de la vérité », chant séfarade.