Les cahiers de Serge Bonnery

espagne

Articles

  • Esquisses sévillanes, dans Villes, le 14 septembre 2013 pour Jean-Michel Mariou Ces chansons sévillanes ont été écrites en 1998 après un premier voyage à Séville. Premier voyage, premières impressions qui toutes demeurent. Intactes. En mémoire. Je les donne ici avec une pensée amicale pour le plus sévillan des languedociens que je connaisse, mon ami Jean-Michel Mariou, auteur d'un magnifique livre sur ses périples ibériques - Ce besoin (...)
  • La littérature, la révolution et le mal, le 10 janvier 2014

    Avec Jorge Semprun, écrivain

    Les 21 et 22 août 2009, Jorge Semprun était l'invité d'honneur du festival Un livre à la mer organisé à Collioure par Jean-Pierre Gayraud, un éditeur des Pyrénées-Orientales (Cap Béar Editions). Il animait un débat sur le thème de la condition humaine, à partir du livre éponyme d'André Malraux. L'entretien ci-dessous a été réalisé dans le cadre de ce festival. J'emprunte volontairement (...)
  • La liberté est impossible sans la réconciliation, le 12 janvier 2014

    Avec Javier Cercas, romancier

    A l'automne 2010, les éditions Actes Sud publiaient la traduction française du livre de Javier Cercas, "Anatomie d'un instant", consacré au coup d'état militaire déjoué du 23 février 1981 contre l'avènement de la démocratie en Espagne. En mai 2011, en pleine période des révolutions arabes, Javier Cercas avait accepté de répondre à mes questions. C'est cet entretien qui est reproduit (...)
  • Guerre d’Espagne : les regards retrouvés, dans Journal hétéroclite, le 16 janvier 2014

    Les photographies de Capa, Taro et Chim au MAHJ

    En 1936, trois jeunes reporters rejoignent l'Espagne pour photographier la guerre aux côtés des Républicains. La valise mexicaine de Robert Capa, Gerda Taro et 'Chim' était exposée en début d'année 2013 au musée d'art et d'histoire du judaïsme. Impressions après une visite. Pour garder trace de ce qui fut et de ce qui demeure. Gerda Taro et Robert Capa au café Le Dôme de (...)
  • Si ma voix devait en terre (...Rafael Alberti), dans Dans le voisinage de..., le 28 janvier 2014 Si ma voix devait en terre s'abîmer élevez-là au niveau de la mer oubliez-là sur le rivage élevez-là au niveau de la mer et nommez la capitaine d'un blanc vaisseau de guerre O ma voix pavoisée des insignes marins Sur le coeur une ancre et au-dessus de l'ancre une étoile et au-dessus de l'étoile le vent et par-delà le vent la (...)
  • Dans l’ambiguïté du roman, le 19 septembre 2014

    avec l’écrivain Javier Cercas, auteur de "Les lois de la frontière" aux éditions Actes Sud.

    Le dernier roman de Javier Cercas traduit aux éditions Actes Sud a reçu le Prix Méditerranée étranger 2014. Le livre parle d'une génération perdue dans l'Espagne post-franquiste. Rencontre avec un romancier de l'ambiguïté et de l'anatomie de ces instants où les destins basculent... « Le roman dit l'ambiguïté essentielle du monde... » Les personnages de votre roman sont confrontés (...)
  • Eloge de la littérature, le 1er octobre 2014

    Avec Jaume Cabré pour son roman Confiteor (Actes Sud)

    Jaume Cabré figure reçoit un prix des Vendanges Littéraires de Rivesaltes les samedi 4 et dimanche 5 octobre. Avec Confiteor, l’écrivain catalan plonge aux racines du mal qui a marqué l’histoire du XXe siècle. Rencontre. Quelle était votre intention au moment où vous avez commencé l’écriture de Confiteor ? C’est difficile de répondre parce que je ne sais jamais trop ce qui va se (...)
  • Dans le souvenir de la guerre d’Espagne, le 18 février 2015

    Avec Lydie Salvayre pour son livre Pas Pleurer, prix Goncourt 2014

    « J’ai voulu écrire un roman solaire et lumineux » Prix Goncourt 2014 avec Pas Pleurer qui raconte l’histoire de ses parents pendant la guerre civile espagnole, Lydie Salvayre est accueillie pour la première fois, samedi 21 février, dans la commune d'Argelès dont le camp de concentration accueilli de nombreux Républicains lors de la Retirada, en 1939. Parmi ces exilés : Montse, la (...)
  • "Casals par-dessus mon épaule...", le 12 mars 2015

    Avec la violoncelliste Anne Gastinel

    [Anne Gastinel se produit vendredi 13 mars au théâtre de l’Archipel à Perpignan avec la pianiste Claire Désert. Au programme : Bach, Beethoven et Rachmaninov. C'est à cette ocassion qu'elle nous a accordé l'entretien que voici.] Anne Gastinel Comment s’est construit votre duo avec Claire Désert ? Nous nous connaissons depuis une quinzaine d’années. A l’origine, c’est une rencontre (...)
  • "L’Espagne a retrouvé le droit à la mémoire", le 13 mai 2015

    avec Dominique Blanc, anthropologue à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

    Du 15 au 17 mai, le Banquet du livre de Lagrasse interroge la mémoire de la guerre civile dans la littérature espagnole. Dominique Blanc est anthropologue au centre de Toulouse de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Ses recherches portent sur les mises en scène et les mises en récit de la mémoire de la guerre civile espagnole en Catalogne aujourd’hui. Il est aussi (...)

0 | 10


[1Jorge Semprun a été ministre de la Culture du gouvernement de Felipe Gonzalez de 1988 à 1991