Les cahiers de Serge Bonnery

Nicolas de Stael

Articles

  • Une passion de Staël, dans Mélanges, le 5 janvier 2014

    Après la rétrospective 2003 au Centre Pompidou

    Le 16 mars 1955, alors qu'il entreprend sa plus grande toile, "Le concert", dans une salle du fort d'Antibes mise spécialement à sa disposition, Nicolas de Staël se suicide en se jetant par la fenêtre de son atelier, à l'âge de 41 ans. En quelque vingt années de dur labeur, il a composé plus de mille tableaux, dans la transe d'une quête effrénée que seule interrompra la mort (...)