Les cahiers de Serge Bonnery

psychanalyse

Articles

  • L’antisémitisme, affaire politique, dans Contre l’antisémitisme, le 29 octobre

    Stéphane Habib, philosophe et psychanalyste au Banquet du livre de Lagrasse le 6 août 2018.

    L’antisémitisme ? Une réalité que la tragédie de Pittsburgh [1] vient nous rappeler au cas où nous oublierions que des actes antisémites sont commis quotidiennement à travers le monde [2]. Réalité donc, et sujet de confusion s’il en est dans le débat contemporain. Pour y faire face, le philosophe et psychanalyste Stéphane Habib [3] en appelle à la « rigueur » et la « radicalité » (...)

[1Le samedi 27 octobre, jour de shabbat, un individu puissamment armé a abattu onze personnes et en a blessé six autres dans la synagogue "L’arbre de vie" de cette ville de Pennsylvanie.

[2Selon l’Anti-Defamation League (ADL), association de lutte contre l’antisémitisme aux Etats-Unis, ils ont augmenté de 57 % entre 2016 et 2017, passant de 1 267 à 1 986. (source Le Monde)

[3Stéphane Habib est philosophe et psychanalyste. Il a publié chez Hermann en 2018 : « Faire avec l’impossible : pour une relance du politique ». Sa conférence avait pour titre : « Pas plus ancien que nouveau : l’antisémitisme, affaire politique ».

[4La vidéo de la conférence complète est disponible sur cette page ou sur la chaîne YouTube du Banquet de Lagrasse.

[5Jean-Luc Nancy, Exclu le juif en nous, éditions Galilée.

[6Stéphane Habib veut ici dire : je ne ferai pas sans les actes antisémites, sans leur existence réelle aujourd’hui en France. Autrement dit : je ne peux pas, je m’interdis de faire comme s’ils n’existaient pas.