Les cahiers de Serge Bonnery

torah

Articles

  • La patience du sens, dans Archives, le 17 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c'est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. La Torah se compose de 79 976 mots. En son milieu, soit entre les 39 988ème et le 39 989ème mots, est un vide entouré du même mot répété deux fois : daroch / darach qui signifie chercher, interpréter. Ce milieu se situe au chapitre 10, verset 16 de Vayiqra (Lévitique) qui dit : « Au sujet du (...)
  • Plus que le livre, dans Archives, le 18 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c’est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. « On peut dire qu’un livre est un livre s’il est le lieu, en puissance, d’une différence herméneutique, c’est-à-dire, selon une belle formule de Lévinas, que le pouvoir dire du texte dépasse son vouloir dire », écrit Marc-Alain Ouaknin. Ce dont il s'agit, ici, est de mesurer la puissance du livre. (...)
  • Un livre créateur, dans Archives, le 20 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c’est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. « zé sépher toldot adam » : ceci est le livre des générations d'Adam [2]. Le mot livre - sépher en hébreu - apparaît pour la première fois au chapitre 5, verset 1 de la Genèse, un chapitre entièrement consacré à la généalogie du premier homme. La suite dit : « Lorsque D.ieu créa l'être humain, il (...)
  • La rouille et autres vertiges, dans Journal, le 31 août

    Banquet du livre / Stéphane Habib / Mathieu Riboulet / Blaise Pascal / Talmudiques / Georges Elia-Sarfati

    à dm Cet été, je me suis rendu à Sète avec un ami poète pour parcourir les stands d’éditeurs de poésie rassemblés à l’occasion du festival Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée. Nous avons parcouru les rues de la ville, croisé des poètes, des éditeurs, des faiseurs de livres à la main, à l’aiguille, à la plume, à tout ce que vous voudrez. Des livres. Sète est un port de la (...)
  • Une pensée du soir, dans Journal, le 28 octobre

    Le Brésil / Les nationalismes / Abraham, une figure de l’Altérité.

    Je suis la somme des événements qui me fondent. Je vis comme la neige fond. Dans le perdu. Voué à dispar/être. Etre disparate. Happé par le mouvement des planètes, des mondes, des rivières, des flots, des arcanes. Lue dans Le Monde daté vendredi 26 octobre, une tribune signée par deux historiennes, Juliette Dumont et Anaïs Fléchet, à propos du second tour de l’élection (...)

[1Traduction du Rabbinat, sefarim.fr

[2Traduction rabbinique. sefarim.fr.

[3Genèse 5, 2-4. op. cit.

[4Genèse 4, 1-2, op. cit.

[5Lire, sur ce thème, le livre de Catherine Chalier : L’Histoire promise (éditions du Cerf).

[6Genèse 5, 5, op. cit.

[7« La vie est un passage / La mort est un voyage / Vers le monde de la vérité », chant séfarade.

[8Même si, dans l’absolu, tout est relatif, la misère d’une part croissante de la population mondiale, y compris dans les pays dits développés, n’en demeure pas moins une réalité des plus alarmantes.

[9Je m’empresse de noter que lorsque ce sont des communistes qui tiennent ce discours, rares sont ceux qui daignent seulement l’écouter pour ensuite l’analyser et le discuter.

[10La complaisance de grands industriels européens pour le IIIe Reich est aujourd’hui abondamment documentée par les historiens.

[11Il est ici question de la parasha Vayera (Genèse 18 :1 – 22 :24) qui était au programme de la lecture hebdomadaire la semaine dernière dans les synagogues du monde entier.

[12Haïm Ouizemann enseigne l’hébreu biblique en Israël. Il est notamment diplômé de l’Institut des civilisations et langues orientales de Paris.