Les cahiers de Serge Bonnery

torah

Articles

  • La patience du sens, dans Le cabinet de lecture, le 17 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c'est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. La Torah se compose de 79 976 mots. En son milieu, soit entre les 39 988ème et le 39 989ème mots, est un vide entouré du même mot répété deux fois : daroch / darach qui signifie chercher, interpréter. Ce milieu se situe au chapitre 10, verset 16 de Vayiqra (Lévitique) qui dit : « Au sujet du (...)
  • Plus que le livre, dans Le cabinet de lecture, le 18 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c’est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. « On peut dire qu’un livre est un livre s’il est le lieu, en puissance, d’une différence herméneutique, c’est-à-dire, selon une belle formule de Lévinas, que le pouvoir dire du texte dépasse son vouloir dire », écrit Marc-Alain Ouaknin. Ce dont il s'agit, ici, est de mesurer la puissance du livre. (...)
  • Un livre créateur, dans Le cabinet de lecture, le 20 septembre 2015 [Lecture de : Bibliothérapie, lire c’est guérir de Marc-Alain Ouaknin (Points Sagesse)]. « zé sépher toldot adam » : ceci est le livre des générations d'Adam [2]. Le mot livre - sépher en hébreu - apparaît pour la première fois au chapitre 5, verset 1 de la Genèse, un chapitre entièrement consacré à la généalogie du premier homme. La suite dit : « Lorsque D.ieu créa l'être humain, il (...)

[1Traduction du Rabbinat, sefarim.fr

[2Traduction rabbinique. sefarim.fr.

[3Genèse 5, 2-4. op. cit.

[4Genèse 4, 1-2, op. cit.

[5Lire, sur ce thème, le livre de Catherine Chalier : L’Histoire promise (éditions du Cerf).

[6Genèse 5, 5, op. cit.

[7« La vie est un passage / La mort est un voyage / Vers le monde de la vérité », chant séfarade.