Les cahiers de Serge Bonnery

foi

Articles

  • Dieu n’est pas raisonnable, dans L’aumône spirituelle, le 1er décembre 2014 [Charité] « L'unique objet de l'Ecriture est la charité. » Blaise Pascal. C'est par la fréquentation quotidienne de l'Ecriture que j'apprends à aimer Dieu. Quand on aime quelqu'un, on a envie d'être auprès de lui, avec lui. On a envie de partager des moments avec lui. D'être en conversation. Lire l'Ecriture, c'est se mettre en présence de Dieu. Se mettre en situation de (...)
  • L’apparition, dans Poèmes, le 7 janvier 2015 [Ce poème est dédié à Yves Rouquette qui vient de nous quitter] Rogier van der Weyden - Retable de la nativité Il est chez lui parmi les pauvres qui l’entourent le berger et le puisatier la vieille portant son fagot de sarments sur l’épaule et ployant sous le faix ils le verront bientôt - croient-ils - dans une toge blanche retombant sur ses pieds Tous convergent vers le lieu de (...)
  • Charlie (2), dans Journal hétéroclite, le 9 janvier 2015 Première lettre de Saint-Jean : « Nous aimons Dieu parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. Si quelqu'un dit J'aime Dieu alors qu'il a de la haine contre son frère, c'est un menteur. » (1 Jn 4,19 et suivants). Ecrire. Continuer à écrire. Photographier. Peindre. Composer. Dessiner. Communiquer. Parler. Continuer à parler. Prendre la parole. Ne donner à personne (...)
  • Visage de Jésus à Gethsémani, dans L’aumône spirituelle, le 3 avril 2015 [Notes sur l'humanité de Jésus] Se peut-il qu'il souffre dans notre indifférence ? Se peut-il que sa souffrance, celle qu'il subit durant sa passion et qui perdure dans chacune de nos fautes, demeure lettre morte ? Murillo (1617 - 1682) Au jardin de Gethsémani où Il se retire, entouré de trois de ses disciples, pour prier avant d'être livré, les Evangiles synoptiques - Jean (...)
  • Lettre sur l’Amour (1), dans L’aumône spirituelle, le 8 mai 2015 (paraphrase et notes sur la première épître de Jean) Une Trinité I (1 Jn 1 - 1,5) Ils ont entendue. Vue de leurs yeux. Contemplée. Touchée de leurs mains. Ces hommes savent que la Vie s’est manifestée car ils ont vu la Vie, de leurs yeux, ils l’ont contemplée, suivie sur des chemins de poussière et de caillasses, ils l’ont touchée comme tant, dans l’espérance d’une guérison. Et (...)
  • Lettre sur l’Amour (2), dans L’aumône spirituelle, le 10 mai 2015 II L’amour de la Parole (1 Jn 2, 3-11) « Mais celui qui garde sa parole, c’est en lui vraiment que l’amour de Dieu est accompli. A cela nous savons que nous sommes en lui » (1 Jn 2, 5). Nous ne l’avons ni vu, ni touché, ni connu. Pas seulement entraperçu. Ce que nous savons - ou croyons savoir de Lui - nous le tenons d’autres que nous qui l’ont dit. D’autres qui l’ont connu, (...)

[1Ce volume, publié par l’Institut d’Estudis Occitans, rassemble les poèmes d’Yves Rouquette écrits entre 1972 et 1987.

[2La Bible de Jérusalem parle de crucifiement, terme qui, en religion, désigne une épreuve poussée à son extrême, c’est-à-dire la mort. Le crucifiement se distingue de la crucifixion proprement dite par le fait qu’il désigne toutes les souffrances endurées, des coups et gifles que Jésus reçoit jusqu’au moment où il est effectivement crucifié, en passant par la flagellation.