Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Cahiers > Journal > Entités mystérieuses

Entités mystérieuses

vendredi 26 janvier 2018, par Serge Bonnery

" J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages ! ". Charles Baudelaire. L’Etranger (in Le Spleen de Paris).

Je regarde souvent les nuages. Leur immobilité me fascine. Comment tiennent-ils si haut et si longtemps dans le ciel ? On les dirait suspendus à des fils invisibles pendant que d’autres filent à vive allure vers un point qui n’existe pas, m’entraînant dans leur course jusqu’à me faire perdre pied.

Les nuages sont des entités mystérieuses constituées d’une substance élégante et mystique. Ils sont capables de changer de forme avec souplesse comme font les danseurs devant un rideau de scène.

Sans nuage, le ciel est triste. Comme dépossédé de lui-même. Il ne s’y passe rien. Il est réduit à une profondeur insondable vers laquelle votre œil est aspiré. Vous vous tenez à la rambarde pour ne pas tomber. Il serait si facile d’être emporté, avec le vent qu’il fait.

Un tel ciel, livré à lui-même, n’est pas une question de temps.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.