Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Phragmes > Séries > Il y a > Il y a # 9

Il y a # 9

lundi 22 janvier 2018, par Serge Bonnery

Il y a :

une tasse aussi appelée « mug », remplie d’une tisane au goût verveine, décorée en son pourtour d’une ânesse caressant de son museau le dos de son ânon. Sur sa droite, posé comme négligemment, dans l’urgence, sur le coin de la table ovale, un exemplaire des œuvres complètes de Rimbaud par Jean-Luc Steinmetz aux éditions Garnier-Flammarion. Et juste derrière, une boîte de mouchoirs en papier « trois plis » de la marque Cien, « idéaux pour un usage quotidien » précise le texte imprimé en dix-neuf langues sur l’emballage. Il existe donc - comment jusqu’ici l’ignorais-je ? - des mouchoirs « idéaux », comme, allant sous le ciel, le paletot d’un jeune poète lui devient à son tour idéal. La photographie imprimée sur la boîte des mouchoirs idéaux de marque Cien (imaginons-là, à une lettre près c’est possible, allant elle aussi sous le ciel) représente, en noir et blanc, une avenue de Manhattan avec, au premier plan et colorisés, trois taxis aux carrosseries d’un jaune étourdissant portant sur leur portière droite (celle du passager avant auquel on attribue généralement la place du mort potentiel) la mention « NYC Taxi » attestant que nous sommes sans conteste sur une avenue de Manhattan, tous trois arrêtés sur une même ligne blanche, attendant le signal du départ (j’imagine, dans mon dos, un feu de circulation s’apprêtant à passer au vert après un avertissement orange), la suite – le départ en trombe des taxis – signant la fin de l’histoire car il n’y a visiblement rien à attendre des trois personnages situés, sur la gauche, au second plan de l’image. Ils discutent, indifférents à ce qui pourrait advenir autour d’eux comme, par exemple, le démarrage crissant des voitures jaunes après lequel il en sera terminé de cette scène d’une banalité déconcertante pour qui, ayant séjourné à New York, ne parvient plus à chasser de sa mémoire le cri des sirènes et le va-et-vient incessant des yellow cabs du côté de Madison.

<

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.