Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecrit/s > Phragmes > D’un bleu crucial

D’un bleu crucial

samedi 6 janvier 2018, par Serge Bonnery

Aujourd’hui, une page de ma vie se tourne. Le ciel est d’un bleu crucial. Ce sera une belle journée.

Entendu battre la campagne quand j’étais enfant. Me suis retrouvé hors les murs. Comme poussé par. Je ne sais. Malgré leurs bras qui s’allongent et leurs racines profondes. Comme propulsé. Hors d’atteinte.

Je revois – en rêve ? en photo ? – le blessé sur son fauteuil roulant. Il était recroquevillé sur sa poitrine malade. Je le pensais entravé. Le voici qui s’évade. (Failli écrire : s’efface).

Journal de Tolstoï. J’y passe. Il suffit d’un mouvement de la main. Je suis frappé par le frémissement secret de son âme. Il note rapidement ce qui vient, se dérobe et bientôt se dissout. Tapi dans la pénombre, il guette l’évanoui qui s’éloigne. Il saisit le furtif.

Les mots laissés pour (solde de tout) compte.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.