Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecrit/s > Phragmes > Le sot projet

Le sot projet

mardi 2 janvier 2018, par Serge Bonnery

« Ce journal n’est pas fait pour me dépeindre moi-même, sauf si cet être indécis et mal défini – moi – reflète le chaos du monde ». [1]

« C’est ici un livre de bonne foi, lecteur (…) C’est moi que je peins ». [2]

« Le sot projet qu’il avait de se peindre ». [3]

Nous cinglons, côte à côte, sur des routes amères. Nous avons perdu la direction du ciel. Je transpire. Il faut, me dis-tu, quitter l’heure ancienne. Je ne crois qu’aux détails. Un battement de cil sur un regard d’ébène.

Que de vagues nous tiennent.


[1Imre Kertész, L’ultime auberge, éditions Actes Sud.

[2Montaigne, Au lecteur, extrait des Essais.

[3Blaise Pascal à propos de Montaigne.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.