Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecriture/s > Poèmes > Heure

Heure

mardi 16 mai 2017, par Serge Bonnery

Nous sommes déjà morts et ne le savons pas.

Nous avons cru consommer le bonheur qui se peut espérer en une vie de labeur et de larmes.

Nous avons arpenté des terres incongrues, compté leurs ceps, vendangé nos défaites et fait l’amour à l’ombre des figuiers.

Nous avons peu reçu en retour de nos plaies.

Dieu nous a séparés.

Notre heure n’est jamais venue.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.