Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecriture/s > Poèmes > Poème hétéroclite

Poème hétéroclite

jeudi 9 février 2017, par Serge Bonnery

Nuées dévoreuses d’insectes
et vous
serpents de mers dans la crainte du hâle

Lunes fatales
courses maladives et phrases
creuses comme des assiettes à soupe dans un évier de crabes

Le cœur ne bat plus
l’heure est au regain des halètements fauves
la nuit s’envenime dans les oraisons sourdes des prisons

Où la vengeance ?
Où l’errance vaine ?
Où les derniers fragments d’Héraclite ?

Nous sommes bercés d’illusions
Il y a trop de fatalité sur les rives
trop de poisons violents

L’éclat bleu de la mer joue des archets du vide dans une langue de cliquetis

Le souvenir ravive le rideau de feu

Voici la vie
son odeur féline
les champs vermeils entre des blés hétéroclites
un voile blanc tendu sur nos silences
la convenance sourde dans les rouages
et la mer endormie

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.