Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecriture/s > Poèmes > Languir comme le vif-argent

Languir comme le vif-argent

lundi 18 juillet 2016, par Serge Bonnery

languir
suivre des lèvres
ouvrir les ailes
heurter le monde
vivre de fièvre

comme une rame dans le vent

comme le vif-argent rejette la matière
aspire aux salves

égoutte les ga

lets

comme l’inconnu suit sa pente

soudain voici que hurlent les sirènes
au milieu de la

ville
oublieuse

si pratique pourtant
avec ses toboggans
ses joues rugueu

ses et ses nuits insomniaques

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.