Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecriture/s > Poèmes > Les proscrits

Les proscrits

jeudi 14 juillet 2016, par Serge Bonnery

l’orage gronde
j’entends sa colère

les râles des blessés leurs poings durcis

les rides sous les yeux et dans les rêves la
souffrance
et les amis absents que vent emporte dans sa nuit

Rutebeuf / sois
de nos fratries
tes vers nous sont d’un grand secours à l’heure du saccage

les mots chantent no/

tre misère plus haut que son oubli

vous ne tirerez force que de vous
dans la poignée de main hagarde des proscrits

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.