Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Journalier/s > Archives > Une réalité rugueuse

Une réalité rugueuse

mardi 7 juin 2016, par Serge Bonnery

« Moi ! moi qui me suis dit mage ou ange, dispensé de toute morale, je suis rendu au sol, avec un devoir à chercher, et la réalité rugueuse à étreindre ! »
Arthur Rimbaud, Adieu (in Une saison en enfer).

« Il existe des oppresseurs et des opprimés. Et des gens qui profitent de l’oppression et d’autres qui ne sont pas tranquilles lorsqu’ils savent qu’elle existe ».
Paul Nizan, Les chiens de garde.

« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours est l’histoire de luttes de classes.
Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, bref oppresseurs et opprimés, en opposition constante, ont mené une lutte ininterrompue, tantôt ouverte, tantôt dissimulée, une lutte qui finissait toujours soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la disparition des deux classes en lutte. »
Karl Marx & Friedrich Engels, Manifeste du parti communiste.

« Ce n’est pas l’usage que les privilégiés des richesses perdent leur temps à des spéculations sociales, à des rêves philosophiques faits tout au plus pour consoler ceux que le sort a déshérités des biens de la terre. »
Alexandre Dumas, Le comte de Monte-Cristo.

« Le rôle du régime capitaliste dans l’histoire humaine a été de faire passer l’humanité du travail individuel au travail collectif, et d’accroître ainsi, dans des proportions formidables, la productivité du travail. Ce rôle, le capitalisme l’a accompli, mais il ne l’a accompli qu’en écrasant de plus en plus le travailleur, jusqu’à le réduire à une condition absolument inhumaine. Les travailleurs parvenus au dernier degré de l’asservissement, commencent à prendre conscience de la condition inhumaine qui leur est faite ; et dès lors le problème qu’ils ont pour mission de résoudre est le suivant : rétablir la domination du travailleur sur les conditions de travail, sans détruire la forme collective que le capitalisme a imprimée à la production. La résolution de ce problème, c’est la Révolution tout entière. »
Simone Weil, Le Capital et l’Ouvrier (extrait de la synthèse du cours donné à la Bourse du travail de Saint-Etienne en 1932, in Œuvres Complètes II Ecrits historiques et politiques, éditions Gallimard).

< >

Forum

Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.