Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Littérature/s > Claude Simon > Claude Simon d’heureuse rencontre

Claude Simon d’heureuse rencontre

jeudi 26 février 2015, par Serge Bonnery

Enseignantes à l’Université de Perpignan Via Domitié, lectrices et passionnées de Claude Simon, Anne-Lise Blanc et Françoise Mignon avaient organisé, en 2013 à Perpignan, un colloque pour le centenaire de la naissance de l’écrivain. Un livre paraît aujourd’hui, riche de multiples approches. Plus que des actes de colloque, une véritable rencontre avec l’écriture du romancier.

JPEG - 64.5 ko
Anne-Lise Blanc et Françoise Mignon (photo Philippe Rouah)

Comment rencontrer Claude Simon, romancier « reconnu mais méconnu », réputé d’une lecture difficile ? Comment tordre le cou aux préjugés entourant cette œuvre couronnée d’un prix Nobel qui semble les avoir renforcés ? Le livre dirigé par Anne-Lise Blanc et Françoise Mignon, deux universitaires perpignanaises, répond à cet enjeu.

« On ne sait jamais trop comment aborder Claude Simon », admet Anne-Lise Blanc. « Notre parti pris a donc été de tendre des éléments aux gens et leur permettre de se l’approprier ». Tendre des éléments, comme on tend la main.

Pour ce faire, l’ouvrage multiplie les approches. Il s’ouvre avec les contributions des participants au colloque organisé en 2013 par Anne-Lise Blanc et Françoise Mignon, sous l’égide de l’Université de Perpignan, à l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain. « Nous avions placé ce colloque sous le signe de la rencontre, un thème peu exploré chez Claude Simon », rappellent les organisatrices. C’est la partie la plus savante du livre que ne bouderont pas les érudits.

Puis vient la reproduction de pages manuscrites, dont certaines sont inédites. « Nous avons réalisé, avec l’accord de Réa Simon, l’épouse du romancier, une sélection parmi les 11 000 feuillets déposés à la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet à Paris », explique Anne-Lise Blanc. « Notre choix s’est porté sur la dimension esthétique de ces manuscrits dont on voit tout de suite qu’ils sont beaux », précise Françoise Mignon. Les manuscrits de Claude Simon sont ornés de dessins, des plans de lieux. L’écrivain utilisait la couleur pour identifier les fragments à partir desquels il composait ses livres, selon le principe du montage cinématographique. « Montrer ces documents est une manière d’inviter les lecteurs à entrer dans l’atelier de Claude Simon. On le voit progresser dans son travail, construire ses phrases, ses plans », décrit Françoise Mignon pour qui « il y a une réelle dimension visuelle dans le travail de l’écrivain ».

L’approche visuelle se poursuit avec une série de photographies de Claude Nourric et surtout de Roland Allard. Une complicité réunissait l’écrivain et ce photographe qui le saisit à Salses - le lieu de l’intime - puis dans une situation hautement protocolaire, à Stockholm où il l’avait accompagné pour la remise du prix Nobel. « Ces photos mettent en évidence l’humanité de Claude Simon. Elles tranchent avec l’image sévère que l’on a de lui », insiste Anne-Lise Blanc.

Enfin, un CD donne à entendre des textes lus par le comédien Jean-Marc Bourg. L’enregistrement a eu lieu au château de l’Esparrou, à Canet-en-Roussillon, que l’écrivain évoque dans son dernier roman, Le Tramway.

Riche de toutes ces entrées, le livre atteint son but. Il démontre que « l’on peut aborder l’œuvre de Claude Simon de manière sensible » et que, « si l’on accepte que des choses échappent à notre compréhension, on peut éprouver à le lire un plaisir autre que purement intellectuel ». Tel est le message qu’ont souhaité délivrer Anne-Lise Blanc et Françoise Mignon. Elles y sont parvenues en offrant une magnifique invitation à rencontrer Claude Simon dans ses livres. On gagne toujours à prendre les écrivains aux mots.


Claude Simon rencontres, sous la direction d’Anne-Lise Blanc et Françoise Mignon. Coédition Presses Universitaires de Perpignan et Trabucaire. 190 pages, 30 euros.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.