Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecriture/s > Le coup de dé (poèmes) > Hermione mains ouvertes (suite)

Hermione mains ouvertes (suite)

jeudi 18 juillet 2013, par Serge Bonnery

JPEG - 156.5 ko
Photo Roman Bonnery

Hermione fatale

A l’aube

dans la lumière près

la terre déjà de nos ancêtres

en ruine

Ô roses vespérales

abandonnées

Le néant emporté

de nos sérénités rebelles

Et la belle endormie

Ô rose

Le ciel ? Tu as jeté son nom. Tu as cessé de croire.

La nuit est lente sur le seuil.

Tu n’as plus d’yeux derrière la lumière.

Sinon le ciel

Des bohémiennes battent leurs cartes

sur un tapis de feuilles mortes

L’âme bleue des passantes

Les causes cachées

Sinon

sous l’ivoire

la monnaie de la pièce

Une saveur de ciel

au passage des armes

Louxor abattu

Pointe sèche

des vibrations pourtant

à l’horizon

perdues

Quelques élévations revêches

et loin

derrière

la peau rêche

de Louxor abattu

Les mains

ou seulement

dans le vacarme

l’asphalte ébloui

Ne soit

dans la sérénité fatale

que lentement

l’oubli

>

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.