Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Spiritualité/s > Autres textes > Veillez !

Veillez !

dimanche 30 novembre 2014, par Serge Bonnery

[Lectio Divina - Premier dimanche de l’Avent]

Temps d’inquiétude et de veille. Le journal inquiet devient journal de veille. Car c’est mon inquiétude qui me pousse à veiller, à ne pas me laisser gagner par le sommeil (ou le divertissement).

Le temps de l’Avent est un temps d’attente. Nous sommes dans l’attente d’un événement. D’un avènement. Aevénement.

Marc 13 (33,37) - les versets sont donnés dans la traduction de Lemaître de Sacy.

13, 33 : Prenez garde à vous, veillez et priez parce que vous ne savez pas quand ce temps viendra.

Je sais qu’Il est venu une première fois pour montrer le Chemin. Mais je suis dans l’ignorance du moment où il reviendra. Je sais qu’il reviendra mais je ne sais pas quand. C’est pourquoi je dois veiller. Afin de ne pas manquer l’heure de sa venue. Je dois me tenir prêt et pour cela, mettre à profit le temps d’attente qui n’est pas un temps de passivité.

13, 35 : Veillez donc (...) puisque vous ne savez pas quand le maître de la maison doit venir. Si ce sera le soir, ou à minuit, au chant du coq, ou au matin.

Le temps de l’Avent nous enseigne comment transformer une ignorance (je ne sais pas quand Il reviendra) en nécessité de recherche. Je ne puis demeurer en état d’ignorance. Si je ne sais pas, je dois chercher. Et c’est parce que je ne sais pas que je dois demeurer en éveil. Que je ne puis m’endormir. L’heure de mon repos n’est pas venue. Ai-je seulement droit au repos ?

Veiller : demeurer attentif, aux aguets. Demeurer attentif au moindre signe de sa présence, au moindre signe annonciateur de sa venue.

[La possibilité de l’instant]
Veiller, c’est être disponible. Se donner à chaque instant la possibilité de l’instant.

13, 37 : Or ce que je vous dis je le dis à tous : veillez !

Tel est Son commandement. Le commandement de l’Avent. Veiller en tout temps, en tout lieu. Car nous ne L’attendons pas sans rien faire, en restant les bras croisés. Nous mettons cette attente à profit pour consolider l’Amour que nous lui portons. Par la connaissance des Ecritures.

« L’Ecriture sainte est la science du cœur et non de l’esprit. » Blaise Pascal.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.