Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Journalier/s > Archives > La surprise Tanguy

La surprise Tanguy

samedi 18 octobre 2014, par Serge Bonnery

Yves Tanguy parle : « Des heures régulières me seraient insupportables car tout ce qui peut ressembler à une obligation est pour moi la négation de toute fantaisie dans le travail créateur. »

Son choc initial : De Chirico. Il avait lu, aussi, les Chants de Maldoror.

A l’origine de sa peinture : un sentiment de vertige.

Yves Tanguy commence à dessiner en 1924. Il s’intéresse aux travaux du peintre Georges Grosz dont il visite l’exposition à Paris. Nous sommes toujours en 1924. Il se lie ensuite à Pierre Mac Orlan. Il rencontre Francis Picabia. Il voit les dessins automatiques d’André Masson.

Yves Tanguy tient pour essentiel, dans sa peinture, l’effet de surprise. Il dit : « Je suis incapable de préparer un plan ou de faire une esquisse à l’avance. »

Il répond ainsi à l’invitation d’André Breton : « La surprise doit être recherchée pour elle inconditionnellement. »

La surprise et rien d’autre. Quel qu’en soit le prix.

La peinture de Tanguy propose « une scission radicale avec le déjà vu » (Werner Spies).

JPEG - 60.6 ko
Yves Tanguy - Sans titre - 1938

Je vois en Yves Tanguy le peintre du méconnu reconnaissable. Dans sa peinture, les signes d’un langage universel.

Ce que Tanguy nous montre, nous ne le verrons jamais dans la réalité mais nous sentons que nous l’avons déjà vu, ailleurs. Il y a un lieu inventé dan la peinture d’Yves Tanguy.

En 1927, pour l’exposition Tanguy à la galerie surréaliste, André Breton écrit : « Yves Tanguy nous propose (...) de le rejoindre en un lieu qu’il a vraiment découvert. »

Il y a un lieu inventé dan la peinture d’Yves Tanguy.

Il y aurait un travail de recherche à entreprendre sur la géographie singulière de Tanguy. Il n’est le peintre d’aucun lieu identifiable. Ses images mentales créent des lieux qui n’existent pas mais dans lesquels il semble pourtant que nous ayons vécu.

Tanguy se situe où « la balle de plume pèse autant que la balle de plomb. »

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.