Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Les livres > Une patience > Le livret militaire

Le livret militaire

vendredi 14 février 2014, par Serge Bonnery

C’est par une description du contenu du livret militaire de mon arrière-grand-père que débute la version définitive d’Une Patience. Ce livret faisait partie du paquet contenant des cartes postales, quelques objets et la croix de guerre lui ayant appartenu que m’avait remis ma grand-mère, sa fille, et dont j’ai décidé plus tard de faire la matière de mon livre.

La liste des effets qui lui ont été remis au mois d’avril 1914 est soigneusement répertoriée dans son livret militaire : une capote (déjà servi), un pantalon de soldat (neuf), une veste de soldat (neuve), un képi de soldat (neuf), une paire de brodequins (neuve), des jambières de cuir, une bretelle de mousq., deux cartouchières, un ceinturon, un havresac, un petit bidon de un litre, une bêche avec étui numéro 398, une boîte à graisse à deux compartiments, une babine en bois renfermant six aiguilles et une alène emmanchée, un bonnet de police, un bourgeron de toile, une brosse à boutons, une brosse à habits, une brosse à laver, une brosse à reluire, une brosse double à chaussures, une brosse pour armes, des caleçons, une ceinture de laine (ou de flanelle), des chemises, des ciseaux à petite monture, une courroie de capote ou de manteau, un couvre-nuque, une cravate (ou col), une cuiller, un dé à coudre, un étui-musette, une fourchette, des mouchoirs de poche, des pantalons de toile (ou de treillis), une patience, un sac de petite monture, des serviettes de toilette, une tasse (ou quart), une trousse vide.

Ces effets sont enregistrés de la page 2 à la page 8 d’un livret chiffonné. Il a dû lui-même en recoudre les feuillets et les riveter. Sa couverture est usée. Ses angles, mâchés. Toutes inscriptions effacées, comme toute vie s’efface, comme tout feu s’éteint sans le concours du vent.
Il l’avait certainement glissé dans la poche de sa veste ou dans son sac, là où il ne risquait pas de le perdre et ce carnet de molle consistance a perdu peu à peu de sa rigidité. Entre deux pages, néanmoins protégé, intact, repose son fascicule de mobilisation. En caractères gras de couleur noire sur un fond bleu délavé, il porte le numéro matricule 216 de la classe 1912, région 16, bureau de recrutement : Carcassonne.


Une Patience est disponible aux éditions de L’Amourier

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.