Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Ecriture/s > Séries > Histoires > Suite pour Arminius # 8

Suite pour Arminius # 8

vendredi 14 février 2014, par Serge Bonnery

JPEG - 54.5 ko
Gravure représentant Arminius triomphateur des Romains

Elle n’a pas accepté d’avoir été promise par son père au Romain Quintus Varus. Elle n’a pas admis d’avoir été considérée comme une monnaie d’échange, un gage, la preuve, le signe d’une bonne volonté. Elle s’est rebellée. Ils se sont opposés, face à face, Ségeste d’un côté, elle de l’autre. Il l’a montrée du doigt et menacée, la rappelant à ses devoirs, lui disant qu’une jeune vierge devait obéir en tout à son père. Elle lui a répliqué vertement qu’il ne déciderait pas de sa vie. Elle l’a accusé de vendre son peuple à l’envahisseur et de la donner, elle, comme une otage, une esclave entre les mains de ce barbare Varus qui n’hésiterait pas à tuer. Il lui a ordonné de se plier à la raison d’état, sans rechigner, que c’était là sa joie, son destin de fille de roi, qu’il n’en irait pas autrement et il est sorti, pivotant sur lui même, enroulant son corps dans sa toge, d’un geste ample et vigoureux : un geste théâtral.


Arminius (18-17 avant JC / 21 après JC) était le nom latin d’Hermann, un chef de guerre de la tribu germanique des Chérusques. Il tint tête à plusieurs légions romaines qu’il anéantit lors d’une bataille mémorable à Teutobourg (ou Teutberg) en 9 après JC.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.