Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Partage/s > Rencontres > Isabelle Pariente-Butterlin > "Je crois à l’écriture..."

"Je crois à l’écriture..."

dimanche 17 novembre 2013, par Serge Bonnery

Sur AuxBordsDesMondes, Isabelle Pariente-Butterlin répond ce matin à ma proposition d’hier : "moi n’a aucune importance". J’en extrais trois phrases, sans plus de commentaire, renvoyant le lecteur au texte d’IPB qui donnera lieu, bientôt, à de nouveaux rebondissements.

Isabelle Pariente-Butterlin dit :

"Je ne crois pas tant que cela à l’existence d’un moi qui mérite qu’on l’écrive alors que je crois à l’écriture et à sa présence dans le monde".

"Le moi est haïssable et le monde est incompréhensible. Il faut sans doute tendre vers lui mais à quelle transcendance pouvons-nous nous tenir, sinon l’écriture ?"

"Mon hypothèse est qu’il y en soi un vide essentiel, dans lequel nous nous retirons, auquel nous nous ressourçons, que ce lieu-là est silencieux, et que nous devons nous en éloigner pour pouvoir parler (...) Je ne comprends pas comment échapper à soi, peut-être toute phrase est-elle une tentative pour sortir de soi".

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.