Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Textures > Le bloc-notes > De mon Iphone # 21 janvier 2014

De mon Iphone # 21 janvier 2014

mardi 21 janvier 2014, par Serge Bonnery

Comment cela - que l’on dit être écrire - advient-il ? Vieux projet ânonnant dans les cartons. Par quel jeu - hasard ? - subtil fait-il retour au jour ? Quand, presque malgré soi, comme poussé par une force, dans le dos, inconnue, se (pro)jeter dedans (re)devient une évidence, une urgence, une nécessité.
Il faut se rendre aux abords. Où la terre penche. Levé 4 heures pour deux bonnes heures de travail ou plus si... ce sera désormais le tarif ordinaire pour l’acheminement. Et sur L’épervier bientôt, peut-être - la question n’est pas encore tranchée - des bribes, chutes prélevées dans les marges, pour mesurer l’avancée, le progrès, le pas-à-pas et voir.
Hanter la page blanche et ne plus lâcher prise. Du fond de l’eau, si loin, de sous les pierres viennent les mots.
Il faudrait établir une archéologie de la langue et prendre garde aux poussières issues de leur putréfaction.

Etalés sur la table, donc, les outils. Un lexique. Indispensable quand on n’est pas du métier dont on parle. Ouvrages d’historiens spécialistes. Toute une documentation sur le sujet qui s’éveille. Encore engourdie après une si longue nuit dans la bibliothèque.
Interroger ces pages. En prélever des pans, les coller à vos mots pour qu’ensemble ils composent un chant nouveau. A partir de copeaux, de collages, construire sa langue.
La messe de Palestrina qui accompagne sonne juste à cette heure. Mozart ne quitte jamais la place de son plein gré.

Et bien sûr, à quelques pas de là, Schubert toujours. Le long tunnel du trio cette fois. Déchiffrage. Mise en place. Montage. Tandis que les quatre pages qui précèdent suivent leur cours (métronome, technique pour tenir la phrase sans trembler), ici un mur se dresse qu’il faudra surmonter. C’est une autre paire de manche. Y aller maintenant. Il n’est jamais utile d’attendre.

< >

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.