Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Archives

  • 2018
    • janvier
      • La génétique des murs
        19 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        « Nous devons purifier l’imagination, en faire un instrument pour saisir la vie telle qu’elle est, c’est-à-dire débarrassée de l’idée que nous nous faisions d’elle. Il faudra être vrais, de cette vérité (...)
      • « Retenir quelque chose »
        13 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        Nous vivons entourés de rien. Les yeux rivés au sol. Je ne suis pas en mesure d’appréhender ce rien car je suis incapable de le décrire. Face au mur. La tête dedans. Je peux essayer de me (...)
      • Le réel m’échappe
        12 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        Parfois, je me sens griffé par le sens que la morale m’impose. Ici, il faut parler. Surtout pour ne rien dire. Ici est un lieu neutre. Sans odeur. Conforme et immature. Poussé à l’extrême, (...)
      • Une langue poélitique
        11 janvier, publié dans > Phragmes > Séries > Sur la langue
        Dès les années 30, le chanteur protestataire américain Woodie Guthrie inscrivait sur toutes ses guitares : « This machine kills fascists » (Cette machine tue les fascistes). Avec des notes posées sur (...)
      • Une langue sous la langue
        10 janvier, publié dans > Phragmes > Séries > Sur la langue
        « A toutes les conversations au coin de feu télévisées, chacun devrait répondre par un colis de merde expédié au grand merdeux de l’Elysée. Qui récupérerait ce langage-là ? » Dans son texte L’outrage (...)
      • De terre et d’eau
        9 janvier, publié dans > Phragmes > Séries > Sur la langue
        « … depuis le fond de mon enfance que de raisons de s’indigner : la guerre, la déportation, la guerre d’Indochine, la guerre de Corée, la guerre d’Algérie… et tant de massacres, de l’Indonésie au Chili (...)
      • L’œil nu
        8 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        Espèces d’espaces de Georges Pérec (éditions Galilée). Le prière d’insérer débute par cet énoncé : « L’espace de notre vie n’est ni continu, ni infini, ni homogène, ni isotrope ». Qu’est-ce qu’écrire ? (...)
      • D’un bleu crucial
        6 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        Aujourd’hui, une page de ma vie se tourne. Le ciel est d’un bleu crucial. Ce sera une belle journée. Entendu battre la campagne quand j’étais enfant. Me suis retrouvé hors les murs. Comme poussé (...)
      • Une page qui se tourne
        5 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        Je ne fais pas grand cas des prévisions que je m’étais fixées et que je n’ai pu accomplir. Inconsciemment, la page qui se tourne produit un sentiment indescriptible. L’écriture a-t-elle vocation (...)
      • Voué au réel
        4 janvier, publié dans > Cahiers > Journal
        L’ouverture d’un nouveau cahier est toujours, en soi, un « petit » événement. Celui-ci portera la marque de Rimbaud car il sera un précieux auxiliaire dans l’accompagnement du projet. Le voyage à (...)

      |