Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Archives

  • 2015
    • décembre
      • Eugene Istomin pour mémoire
        30 décembre 2015, publié dans > Chantiers > Chroniques musicales
        L’univers du piano ressemble à un vaste jardin au milieu duquel s’élèvent des séquoias - Horowitz, Rubinstein, Cortot, Haskil, Samson François... - dans l’ombre desquels poussent des arbustes (...)
      • Un mystique à l’état sauvage (sur Rimbaud)
        30 décembre 2015, publié dans > Ecriture/s > Fragmes (archives)
        Rimbaud : un mystique à l’état sauvage, écrit Claudel. Chercheur d’inconnu, de l’invisible qui se cache derrière les choses [vivre en harmonie avec le cosmos] En 1912, Paul Claudel préface l’édition (...)
      • Et Mozart rencontra l’amour
        21 décembre 2015, publié dans > Chantiers > Chroniques musicales
        En fin d’année 1777, Mozart est à Vienne. A 21 ans, il a déjà beaucoup fait parler de lui mais pour ce qui est d’asseoir sa notoriété dans la capitale de la musique, c’est une autre affaire. Comme, dans (...)
      • L’espoir malgré tout
        21 décembre 2015, publié dans > Chantiers > Le cabinet de lecture
        Passionnée de langue et de culture françaises, Françoise Frenkel, juive polonaise, avait suivi ses études à la Sorbonne. Elle avait goûté aux charmes du Quartier latin et fouillé dans les rayons de la (...)
      • Crinière au vent
        21 décembre 2015, publié dans > Lettres > Claude Simon
        En février et mars 1958, paraissait en deux livraisons dans la revue Les Lettres Nouvelles de Maurice Nadeau, un texte de Claude Simon intitulé Le Cheval. Il raconte l’itinéraire d’un cavalier (...)
      • Besoin de langue
        21 décembre 2015, publié dans > Chantiers > Journal hétéroclite
        et puis plus rien… Soudain la nuit, sans éclat ni éclair. La nuit où tout est refusé, où la mort rôde, toujours aussi têtue, ténue, démodée, infâme. Sirènes. Gyrophares. Des silhouettes graves dans le noir. (...)