Les cahiers de Serge Bonnery

Accueil > Archives

  • 2014
    • mars
      • Le rêve d’Ophélia (d’après Rimbaud)
        30 mars 2014, publié dans > Textures > Séries > Histoires
        Ophelia, de John Everett Millais (1851-1852) Ophélie avait la peau blanche. Depuis que la guerre avait éclaté, elle errait seule, chaque soir, au bord du fleuve, rêveuse, son regard posé sur les (...)
      • Nativité
        29 mars 2014, publié dans > Textures > Travaux
        # 1 Le jour s’allume d’un simple clic. Salut ! Salut ! Il serre des mains sur son passage. Multiplie les signes auxquels peu s’attachent. Il prend les mains des passants dans les siennes. Une (...)
      • Les écritures clandestines
        28 mars 2014, publié dans > Partage/s > Rencontres > WebAssoAuteurs
        Avant texte « Il fut une époque (…) où les lumières jaillis­saient de l’obscurité même des réseaux clandestins ». Ces mots de Grégory Hosteins en présentation de sa proposition de dissémination Ecritures (...)
      • Le Tramway, poème méditerranéen
        25 mars 2014, publié dans > Lectures > Littératures > Claude Simon
        Maria Moutot dans l’espace du roman Ce texte a été écrit dans le prolongement du projet « Le chemin du Tramway en repérages » de la photographe Maria Moutot présenté au Centro Espagnol de Perpignan du (...)
      • Case d’armons, la poésie au front
        18 mars 2014, publié dans > Lectures > Poésies > Apollinaire
        Depuis le début du mois d’avril 1915, Guillaume Apollinaire est au front. La 45e batterie du 38e régiment d’artillerie de campagne est engagée en Champagne. Le 6 avril 1915, la troupe avait été (...)
      • Les fenêtres d’Apollinaire
        14 mars 2014, publié dans > Lectures > Poésies > Apollinaire
        Lettres à Marie Laurencin et Sonia Delaunay Le 17 juin 1915, alors qu’il se trouve sur la ligne de front, en Champagne, où est engagée la 45e batterie de son régiment, Guillaume Apollinaire fait (...)
      • Jouant Schubert...
        11 mars 2014, publié dans > Textures > Bloc-notes
        Partagé, au moment d’y être (ou presque), de toucher au port, c’est-à-dire d’être en mesure de lire le texte dans sa totalité, d’en sentir désormais la cohérence - celle que, lisant, je lui attribue - (...)
      • Traduire
        10 mars 2014, publié dans > Textures > Bloc-notes
        Comme souvent, cela se passe la nuit. Dans l’attente du matin. Le silence. Ou musique vocale - le plus souvent, polyphonies du Moyen Age ou de la Renaissance - en sourdine. Juste pour le rythme. (...)
      • Bel m’es qu’ieu cant...
        10 mars 2014, publié dans > Lectures > Poésies > Le génie d’Oc > Le Trobar
        Raimon de Miraval, représenté sur cette miniature en chevalier faidit. Manuscrit du XIIIe siècle, Bibliothèque nationale de France. Bel m’es qu’ieu cant e condei [20] Pois l’aur’es dous’ e-l temps (...)
      • Le jeu subtil de Raimon de Miraval
        10 mars 2014, publié dans > Lectures > Poésies > Le génie d’Oc > Le Trobar
        Raimon de Miraval, représenté sur cette miniature en chevalier faidit. Manuscrit du XIIIe siècle, Bibliothèque nationale de France. La canso Bel m’es qu’ieu cant... est probablement l’une des (...)

      |